Razik Nedder prochainement à Valence

Féminines | Publié le par Paul | 27 commentaires
Alors qu'il prépare son diplôme de directeur de centre de formation (BEFF), Razik Nedder l'entraîneur des U19 Stéphanois connait sa destination pour effectuer son stage dans un club étranger. C'est du côté de l'Espagne et de Valence que le coach made in Sainté posera ses valises durant la préparation estivale du club de Gameiro et Kondogbia. Pour nous, il revient dans un long entretien sur son quotidien lors des rassemblements à Clairefontaine et sur sa relation avec Julien Sablé dans le cadre de sa formation. 

Tu prépares actuellement ton diplôme pour être directeur de centre de formation, comment se déroule ton cursus à Clairefontaine ? 
C'est une formation très riche qui m'apporte énormément, elle est encadrée par un grand monsieur qui est Jean Claude Giuntini qui a des qualités dans la méthodologie d'entraînement qui sont exceptionnelles. J'apprends énormément dans ce domaine là, les encadrants sont de qualités, ce sont des personnes qui ont beaucoup entraîné que ce soit Bernard Diomède, José Alcocer ou Jean-Luc Vannuchi. On avance énormément dans l'entraînement. Et puis il y a Joel Trebern qui m'accompagne sur le savoir être, la façon de se présenter, la posture à adopter et j'ai beaucoup de choses à apprendre dans ce domaine là. 
Nous sommes 22 stagiaires, le groupe s'est rapidement formé, nous devenons une bande d'amis, en tout cas c'est comme cela que je le vis, l'échange c'est ce qui fait avancer dans le football et sur ce point je me régale avec mes copains de classe tout simplement. 

Julien Sablé faisait parti de la promotion précédente, est ce un plus pour toi dans ta formation ? 
Julien est mon tuteur, on a besoin d'avoir un titulaire du diplôme au club pour nous suivre au quotidien et nous encadrer. Julien est quelqu'un qui est très critique avec moi pour me faire avancer, il sait me dire les choses et c'est un appui très important pour ma formation mais également au quotidien. 

Il y a un stage dans un club étranger à effectuer, as-tu fais ton choix ? 
J'ai choisi de le faire à Valence en Espagne dans l'été, ce qui me permettra de voir l'entraînement pendant la préparation estivale. C'est un football qui m'attire c'est aussi pour cela que j'ai choisi ce club là mais c'est aussi très difficile de se faire accepter puisque le club doit jouer le jeu, t'ouvrir ses portes, te faire participer aux réunions. Il faut donc trouver la bonne structure pour vivre ce stage pleinement. 

Article plus récent chevron_right
Sablé va passer son BEPF
chevron_left Article plus ancien
Une prolongation pour Abi
keyboard_arrow_down Commentaires (27) keyboard_arrow_down