Caiazzo dénonce un chantage et soutient Romeyer

Club | Publié le par Thomas | 31 commentaires
Dans l'article de L'Equipe paru ce matin, le journaliste Bernard Lions émet le possibilité de voir partir Roland Romeyer de la présidence du directoire de l'ASSE. Pour cause, un chef d'entreprise stéphanois d'origine portugaise, Adao Carvalho, détient le même nombre de parts que Romeyer (22% chacun). Les deux hommes s'étaient associés pour former la SARL Croissance Foot et devenir aussi puissant que Bernard Caiazzo qui détient 44% des parts du club. Ce cher Carvalho, qui avait vu ses parts gelées à la suite d'ennuis judiciaires peut désormais en faire ce que bon lui semble. Il souhaite d'ailleurs les vendre pour 10M€ au duo Pauly - Roussey. Belle plus-value pour celui qui n'avait investi "que" 1.25M€ en 2004. La position de Romeyer s'en serait vue alors fragilisée. Mais le président du comité de surveillance, Caiazzo, a volé au secours de Romeyer dans un communiqué paru sur ASSE.fr :

"Dans le numéro de ce jour, vendredi 29 avril, du quotidien L’Equipe, le journaliste Bernard Lions évoque un possible départ forcé de Roland Romeyer de la Présidence du Directoire de l’AS Saint-Etienne.

Cette supputation, qui pourrait nuire aux intérêts du club en lutte pour conquérir, pour la 4e année consécutive, une place en Coupe d'Europe, n’arrivera pas pour 3 raisons.

La première est purement d’ordre juridique : la seule et unique personne qui peut décider du départ de Roland Romeyer est le Président du Conseil de Surveillance que je suis  et ma volonté est que Roland reste le President du Directoire tant qu il le voudra.

L’ASSE est dans une stabilité juridique avec un contrôle total de moi-même et de Roland Romeyer, qui est mon seul et unique associé personnel dans l'ASSE.

La deuxième est d’ordre professionnel : les compétences professionnelles au poste de Président du Directoire de Roland Romeyer  se manifestent sans discussion depuis que nous avons ensemble repris les destinées du club. Le plus grand malheur qui pourrait arriver à l’ASSE serait que Roland Romeyer connaisse un problème de santé qui l’oblige à quitter la présidence.

La troisième est personnelle : Roland Romeyer est mon ami. Sa loyauté, son honnêteté et sa fidélité font de lui une des meilleures personnes que j'ai rencontrée dans ma vie. Je souhaite à chacun d'avoir la chance de vivre une telle amitié.

Le chantage que subit Roland Romeyer de la part d’individus qui ont déjà manipulé le journaliste de L’Equipe ne peut que renforcer la détermination que nous avons toujours manifestée de faire de l’ASSE un club fort, durable et respecté.

Nous sommes avec Roland Romeyer, mais aussi avec nos experts comptables et commissaires aux comptes, à la disposition du journal L’Equipe pour apporter les preuves juridiques incontestables de la garantie de stabilité de l'actionnariat de l'ASSE, ce que la DNCG confirme chaque saison."

Encore une fois, on notera le timing de ses "révélations" et de cet article de Bernard Lions, la veille d'un match qui pourrait valider le billet européen des Stéphanois...
Article plus récent chevron_right
Galtier a échangé avec Clément, Lemoine et Cohade
chevron_left Article plus ancien
Du beau monde a porté les deux maillots
keyboard_arrow_down Commentaires (31) keyboard_arrow_down