Animation, banderoles, ce qu'il s'est passé en tribune à Niort

Stade  #CNFCASSE | PubliĂ© le par Paul. R | 25 commentaires

Encore près de 500 hier à Niort, les supporters stéphanois ont inlassablement encouragé leur équipe non sans faire passer quelques messages tout au long du match. Pour la première fois depuis Amiens, joueurs et supporters ont célébré ensemble la victoire à la fin de la rencontre ce que n’ont pas manqué de saluer Laurent Batlles et ses joueurs lors des différents points presse. 

C’est Laurent Batlles qui a évoqué le premier les supporters après que ses joueurs aient entonné le cri de guerre depuis le bas de la tribune visiteurs du Stade René-Gaillard : "Les supporters nous suivent à chaque match. C'est très important aujourd'hui que l'on puisse vivre des choses avec eux. Depuis le début de la saison, on a eu des résultats qui n'étaient pas à la hauteur de ce que l'on cherchait. Voir ça ce soir, c'est fantastique. Je ne pense pas qu’on ait de réconciliation à avoir avec eux, on est très content qu’ils soient là. On aspire à gagner des matchs et on sait très bien qu’ils seront avec nous si on le fait, et ils étaient là ce soir à Niort un lundi soir, loin de Saint-Étienne".


Vocalement omniprésent, le parcage stéphanois a encore récité ses gammes hier du côté de Niort. Quelques animations ont fait leur apparition en tribune avec notamment le traditionnel "Non aux matchs le lundi" déployé sur la longueur du parcage en contestation de la programmation de la LFP sur des rencontres de Ligue 2 le lundi soir. Une autre banderole a retenu l’attention des observateurs : "Samedi 28 janvier, tous devant Geoffroy-Guichard. Rassemblement du peuple vert". Un appel au rassemblement avant la rencontre de Sochaux, boycotté par quatre groupes de supporters comme celles face à Caen et Laval. Les groupes vont communiquer dans les prochains jours sur l’horaire, les conditions et l’objet de ce rassemblement. Il pourrait d’ailleurs s’agir de la dernière rencontre boycottée sous cette forme et par une absence au stade.

Si Laurent Batlles a salué la présence des supporters à Niort, c’est également le cas de ses joueurs. Victor Lobry le premier : "Je comprends les supporters mais vous savez quand ils ne sont pas contents après une défaite, nous aussi. On ne rentre pas chez nous heureux d’avoir perdu, quand on perd, ça ne va pas bien. Ce soir vous regardez encore... Ils étaient beaucoup à avoir fait le trajet pour venir ici à Niort, il y a la victoire, c’est positif pour tout le monde au club".

Un sentiment partagé par le buteur du soir, Gaëtan Charbonnier : "Il y a des différents avec la direction mais nous on se doit de rester concentré sur le terrain. Vous avez vu, Niort c'est loin, vous avez vu combien ils sont ce soir, on doit leur rendre un petit peu".


Si le torchon brûle entre la direction et ses supporters depuis maintenant de nombreuses saisons, la situation ne devrait pas connaitre de retour en arrière tant le fossé s’est creusé entre les actionnaires notamment et les Stéphanois. La réconciliation du Chaudron avec son équipe passera, elle, par des résultats sur le terrain. Avec un début de championnat délicat mais en prenant sept points sur les trois dernières rencontres, Laurent Batlles et ses joueurs ont fait timidement le premier pas. Il ne tient qu’à eux de faire les suivants pour emmener Geoffroy-Guichard dans une seconde partie de saison digne de son rang.


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

keyboard_arrow_down Commentaires (25) keyboard_arrow_down