Evect.fr

Les Magic Fans aussi réagissent à la loi Fichier Stade

Publié le par Thomas 18 commentaires
Vous avez retrouvé ce matin sur notre le communiqué des Green Angels, réagissant à la nouvelle loi votée par les dirigeants de notre pays : la loi Fichier Stade. Les Magic Fans, l'autre groupe Ultra, ont aussi souhaité informer les supporters fréquentant la tribune Charles Paret des conséquences qu'engendre cette nouvelle loi. Retrouvez ci-dessous l'article parue dans La Voix de la Nord lors du match contre Montpellier : A chaque semaine son nouveau lots de surprises et d'aberrations !

Voilà maintenant qu'après la censure des propos de certains footballeurs, la LFP fait pression sur les retransmetteurs télé afin de ne pas filmer et diffuser les images des tribunes, qu'il y ait revendication ou non. Dernière en date, lors du match Nantes-Marseille, le kop domicile a élaboré un tifo "Je suis ULTRA" (selon le même schéma que les dizaines de milliers de "Je suis Charlie" qui ont fleuri un peu partout en France dernièrement) accompagné d'une banderole "Et mes libertés sont bafouées en toute impunité". Jusque-là rien d'insultant, ni incitant à la haine ou la guérilla urbaine comme se plaisent à mettre en avant Mr Boutonnet et consorts afin de justifier toutes les mesures liberticides et honteuses qu'ils mettent en place chaque semaine.
Pourtant ce fut une démonstration de force peu enthousiasmante pour un représentant de la Ligue de football professionnel, qui, selon un responsable du quotidien Ouest France, aurait vivement déconseillé aux diffuseurs de la rencontre de filmer ces banderoles, "et plus généralement celles des Ultras". 
Bientôt ils retransmettront les matches sans le son. Ne riez pas, au train où vont les choses vous verrez qu'un jour ils enregistreront des bandes sonores d'ambiance "acceptables" et les repasserons en fond des commentaires sportifs !
Pour un pays démocratique comme l'est, l'était le nôtre ça fait mal... La France marche vraiment sur la tête....
Et pendant ce temps-là, voici qu'une nouvelle loi écoeurante vient d'être votée : La Loi Fichier Stade.
Quézako ? Simplement une mesure actée par le ministère de l'intérieur et favorisée par les pressions des dirigeants du PSG à l'encontre (pour l'instant) de l'ensemble de la région parisienne. Donc grosso modo :
- Le but est de rassembler "les données à caractère personnel et informations [...] concernant des personnes se prévalant de la qualité de supporter d'une équipe ou se comportant comme tel".
Si, au premier abord, on pourrait penser que seuls les ultras sont ciblés par un tel fichier, il est clair que non. Toute personne qui met un pied dans un des stades de la région parisienne est susceptible d'être fichée.

De plus, le fichage est extrêmement large : on peut y figurer dès l'âge de 13 ans, mais peuvent également y figurer les "personnes entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites avec l'intéressé" : tout proche d'une personne fichée comme supporter peut donc également y figurer ! On croit rêver...
Dites-vous bien que la liste des informations collectées est hallucinante et les raisons d'être fichées sont très vagues. Il n'existe même pas de fichier si large pour la criminalité en bande organisée.

- Les pouvoirs publics comme les clubs vont pouvoir avoir accès à : informations ayant trait à l'état civil, aux alias, surnoms, pseudonymes, à la nationalité et à la profession, adresse ou lieu de résidence, coordonnées, date et lieu de naissance, signes physiques particuliers et objectifs, photographies, titres d'identité, activités publiques, comportements et déplacements, blogs et réseaux sociaux, agissements quelconques susceptibles de recevoir une qualification pénale, immatriculation des véhicules, etc.

Cela ne choque que nous ????

L'ère post-Charlie, déjà marquée par la loi sur le renseignement, ressemble fortement à l'ère post-11 Septembre aux États-Unis avec la mise en place du Patriot Act : circulez braves gens, Hollande veille !
Cette semaine Boutonnet appelait au calme les présidents  Romeyer et Aulas pour leurs déclarations respectives, on aura tout vu ! Attention Roland, bientôt toi non plus tu n'auras plus le droit de communiquer sur des broutilles, sinon IAS ou prison...
Ce commissaire général de la DNLH a fait son temps et sa politique du tout répressif n'a fait qu'empirer les choses. Preuve en est, malgré les demandes incessantes des associations de supporters, de plus en plus suivies par certains médias, il se refuse toujours à communiquer les détails des fameux chiffres de la DNL... Que faut-il de plus pour que l'opinion publique comprenne ? Rendez-vous compte que toutes les mesures répressives que comptent le football aujourd'hui ont dans un premier temps été testées à Paris, et une fois les gens habitués.. on généralise ça à l'ensemble du territoire ! Et quand bien même elles ne concerneraient que la capitale, ces mesures n'en sont pas moins abjectes et à vomir.
 
Citoyens, rassemblez-vous !!!

18 commentaires
perretjf - Wed 29 Apr à 05h12
peuple de france ou est tu , réveil toi avant qu'il ne soit trop tard !
kikoolol - Tue 28 Apr à 23h16
" le kop domicile a élaboré un tifo "Je suis ULTRA" (selon le même schéma que les dizaines de milliers de "Je suis Charlie" "

Pffff décidement quelle bande d'abruti .... L'idéal eut été de marquer "je suis ultra charlie " déjà ca cadre mieux avec leur niveau de bêtise et cela aurait draîner quelques moutons vers cette cause ...
JL73 - Tue 28 Apr à 21h25
Ca me dégoûte, je pense qu'il y a d'autre chat à fouetter en ce moment, ce monde est vraiment pourri. On se prosterne devant des gens qui financent des clubs de foot; et autre chose....uniquement pour l'argent qui pourri tout, ça me dégoûte
roro38 - Tue 28 Apr à 21h19
les diffuseurs paient des millions d'euros pour les droits et c'est la ligue qui leur dit ce qu'ils ont le droit de diffuser .Alors çà c'est la meilleure!
sebcbien - Tue 28 Apr à 21h18
On glisse progressivement dans une dictature d'Etat...
sebcbien - Tue 28 Apr à 21h17
Les cravatés sont en train d'assassiner en règle le supportérisme en France en même temps que notre vie privée de tous citoyens.....
C'EST TRES GRAVE LE PIRE C'EST QUE PERSONNE NE SEMBLE REAGIR
, tant par leurs mesures arbitraires au sein des stades de football (interdictions de déplacements pour les supporters des clubs qui se multiplient sans raison... et surtout sans que plus personne ne s'insurge désormais...loin est la manif que les Ultras Stéphanois avaient organisé devant le stade Geoffroy Guichard car la clique des cravatés avait autoritairement décidé de placer la tribune Charles Paret à huis clos).

ou de tribunes à huis clos pour 3 fumigènes que la meute des cravatés avait autoritairement décidé quand des lyonnais par exemple, eux pénètrent sur la pelouse pour tenter de frapper des joueurs Stéph lors du derby 2014 pour seul motif que les Verts ont gagné le derby, et où les adorateurs d'aulas pas écopé de tribune à huis clos...... de même désormais fichages intrusifs (qui relèvent davantage de real fiction..post-orwellienne "1984" à lire! )

et surtout leur loi sur l'espionnage politique généralisée à compter du 5 mai 2015 date d'entrée en vigueur de leur dite loi liberticide (au bon prétexte de vouloir la mettre aux terroristes, les cravatés s'apprêtent à surveiller, contrôler, diviser par les informations dès lors connues 70 millions de personnes en France, leurs pensées, mouvements, gestes, grèves et manifs à venir..)
à travers des écoutes téléphoniques arbitraires sur vos téléphones portables, mouchards posées sous les voitures personnelles, interceptions de frappes sur clavier de votre ordinateur, ouverture d'enquête si vous fréquentez des sites dissidents (où comment museler le peuple et SURTOUT les opposants politiques actuels ....)

Bien-sûr ces écoutes arbitraires et d'espionnage politique ne concerneront très peu les prisons ( pourtant foyer du terrorisme) ni les parlementaires et cravatés de tous poils...

Les cravatés nous font progressivement glisser dans une dictature d'Etat (qu'on le veuille ou non) tant pour le volet Ultras que de notre société en générale, chose que très peu auraient pu envisager en mai 2012...
Autant dire que nous vivons une époque dangereuse, par le fait de la surveillance politique généralisée, les cravatés sont de loin les plus redoutables..

La police de la pensée veille désormais.....
SaMga92 - Tue 28 Apr à 18h20
Ce qui m'inquiète le plus c'est de voir à quelle point ils peuvent bafouer nos libertés sans que personnes (ou presque) ne s'en offusquent, et pire encore, avec l'approbation de la majorité...si sa restais juste dans le football encore ce serait sans trop de gravité (sans que ce soit pour autant une raison pour ne pas lutter contre) mais le problème c'est que l'on voit sa de partout : toujours plus de fichage, d'écoute téléphonique, de caméra de surveillance de flics et même maintenant de militaires dans les rues et les gens disent tous "allez y continuez il faut toujours plus de sécurité" sauf que se sentiment d'insécurité vient tout droit des médias qui nous rabâchent sans cesse des infos toujours plus flippantes, sans que notre vie en soit forcément infecté pour autant, et l'esclavage mentale va toujours de paire avec l'esclavage des faits et gestes...l'histoire à prouvée à maintes reprises que ce genre de mesure amène à tout sauf à la paix et les gens feraient mieux de se méfier de sa plus que tout autre chose !! La paix ne vient jamais avec des mesures répressives mais uniquement par le dialogue, la tolérance et l'égalité parfaite devant la justice.
bayard - Tue 28 Apr à 16h34
ça devient incoherent, au debut on disait : arretez de faire joujou avec ceci ou cela, mais au bout du compte, meme sans ça, il y a déresponsabilisation des regles qui régissent l'organisation des matchs de football? Je ne dis pas ça gratuitement, je me pose la question?.
Ce qui veut dire, que toute les façons, pour se protéger, les instances vont toujours faire culpabiliser le supporter lambda.
vert glas - Tue 28 Apr à 15h48
ce n'est pas que les ultra ou les supp qui doivent s'unir pour dire stop, c'est le peuple Français qui doit se lever en masse pour dire ASSEZ CELA SUFFIT.
Nouns - Tue 28 Apr à 15h34
Chaque groupe d'ultra de chaque club ne se fera jamais entendre, mais si pour une fois dans l'histoire du football, tous les ultras s’unissaient d'une même voix pour faire passer le même message, est-ce que cela n'aurait-il pas plus d'impact ? Mettons de coté les animosités ... ça à l'air utopique certes mais pas impossible ...
Ajouter un commentaire
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire