Les espoirs de l'Étrat : défenseurs

Formation | Publié le par Thomas | 39 commentaires
Le mercato hivernal n’a pas encore ouvert ses portes qu’il rythme déjà les sites d’infos sportives. Si certaines formations de Ligue 1 peuvent (et/ou veulent) compter sur leur centre de formation, ce n’est pas vraiment le cas de l’AS Saint-Etienne. Si des jeunes joueurs parviennent à tirer leur épingle du jeu, ils ne semblent pas (encore) à la portée de l’équipe première de Christophe Galtier. Et si le constat actuel est calamiteux (seulement un cadre de l’équipe première est formé au club -Perrin- contre sept à 60 kilomètres de là), attardons-nous plutôt sur le futur. Focus sur les meilleurs éléments du 21ème centre de formation de France, poste par poste.

Gardiens

Défenseurs
Sous contrat Élite avec l’AS Saint-Etienne depuis fin 2015, le jeune défenseur Rayan Souici est assuré de signer son premier contrat professionnel cette année sous le maillot Vert. Milieu défensif, ce Lyonnais de naissance évolue désormais régulièrement en défense centrale. C’est à ce poste qu’il évolue en Équipe de France. Avec déjà 21 sélections (entre U16 et U19), il est bien connu des divers sélectionneurs. A Saint-Etienne, le joueur de 18 ans s’entraîne régulièrement avec le groupe de Christophe Galtier, a participé au stage de pré-saison et a disputé 10 matchs cette saison (9 en CFA2, 1 en U19). 


Avec un physique étrangement ressemblant à celui de Kurt Zouma, le jeune défenseur central Mickaël Nade a déjà des atouts à faire valoir dans les duels. Également capable de montées balle au pied à la manière d’Oswaldo Piazza, il a été beaucoup utilisé lors de cette phase aller 2016/2017. A 17 ans, il a été titularisé à 4 reprises en CFA2 par Laurent Battles et 9 fois en U19 par Julien Sablé. Il a participé à la belle aventure des U17 la saison passée, terminée en finale du Championnat de France contre le PSG. 


A seulement 16 ans, Jordan Halaimia, l’un des (trop) rares purs stéphanois, a pris l’habitude d’être parmi les plus jeunes de ses coéquipiers. U16 la saison passée, il a grandement participé à l’excellent parcours des U17 (unique buteur en demi-finale contre Rennes) qui s’est stoppé seulement en finale face au PSG. U17 cette saison, il évolue pourtant majoritairement avec les U19 de Julien Sablé (9 titularisations plus 3 en U17). Et s’il semble à première vue moins costaud que le précédent cité, ses performances sur le gazon prouve qu’on peut placer en lui tout autant d’espoirs. 


Le jeune latéral Morad Touit est l’une des belles découvertes de cette année. Doté d’un bagage technique largement supérieur à la moyenne et appliqué défensivement, il a été titularisé à 9 reprises en U17 par Jean-Philippe Primard. Son évolution est à suivre de près et pourrait aboutir à un nouveau Kévin Malcuit, mais de l’autre côté de la défense puis qu'il y évolue à gauche.


Si les talents bruts manquent notamment au sein du groupe excellence, certains joueurs sont à saluer pour leur parcours (Yahya Nadrani notamment) ou à surveiller comme Thomas Vogel, Rémi Chaigneau, William Saliba ou encore Mathis Mezaber

A venir : Focus sur les milieux de terrain et attaquants de demain !
Photo de Jordan HalaimiaPhoto de Mickaël NadePhoto de Rayan Souici
chevron_right Voir la fiche de Jordan Halaimia, Mickaël Nade, Rayan Souici
Article plus récent chevron_right
Tannane souffre d'une pubalgie
chevron_left Article plus ancien
2017 avec Evect
keyboard_arrow_down Voir les 39 commentaires keyboard_arrow_down