En Ligue 1, le Qatar fait la loi

Pros     | Publié le par Tibo | 80 commentaires
Ce mardi, dans l'édition de l'Equipe, nous apprenons que Nasser Al-Khelaifi, Président du Paris Saint-Germain n'a pas apprécié les banderoles de Geoffroy-Guichard le visant. La France qui défend avec force la liberté d'expression est toujours prête à faire une entorse lorsqu'il s'agit des stades de football.
On apprend donc que les banderoles n'auraient pas du passer la fouille et qu'il y a eu une défaillance dans le système, que reconnaît Samuel Rustem, le responsable de la sécurité à l'AS Saint-Etienne. L'Equipe va même plus loin en reprochant à la sécurité de ne pas être intervenue lors du déploiement des banderoles pour les faire retirer ! 

De plus, Le Président Parisien est aller pleurer dans les jupons de Bernard Caïazzo, qui a répondu qu'il regrettait les banderoles, puis dans ceux de Frédéric Thiriez de façon à ce qu'une instruction soit ouverte par la commission de discipline sur cette non-affaire. Il ne fait pas bon dénoncer les vérités. Et dire que personne ne s'offusque des centaines de morts sur les chantiers de la Coupe du Monde au Qatar, dont Nasser Al-Khelaïfi est membre du comité d'organisation et directement impliqué dans l'exploitation inhumaine des ouvriers Népalais. 

Le Qatar fait la loi en France... 

10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Vidéo : Beric court après son but
chevron_left Article plus ancien
Balbir : "On a retrouvé les verts"
keyboard_arrow_down Commentaires (80) keyboard_arrow_down