Votre avatar

Profil de max-alain

Inscrit le 29/11/2019
message Envoyer un MP
poll
Activité
1
posts
257
commentaires
546
likes reçus

Tous ses commentaires

@NMA83 comprends pas très bien la teneur de ton message... "bravo pour le résultat de ton club"? "Mon club"jouait hier sur la pelouse du stade Raymond Kopa à Angers, et je ne suis pas sûr qu'il y ait de quoi à se féliciter de quoi que ce soit.. Si c'est de l'OL que tu voulais parler, il semble que ce soit l'insulte suprême que d'être traité de suppôt d'Aulas ou de "quenelles", mais moi, l'OL ne m'intéresse pas. Sans doute qu'Aulas s'est sûrement mieux occupé de son club, que Romeyer et Caiazzo du leur, mais ce qui m'intéresse c'est l'ASSE, et l'urgence qu'il y a à sortir du gouffre dans lequel nous sommes en train de sombrer. Alors, arrêtons les comparaisons avec Lyon, elles ne nous sont pas favorables, et puis nous avons d'autres chats à fouetter.Ce dont je suis certain, c'est qu'à l'époque où nous avions un bon coach, Gasset, nous aurions fini devant Lyon, si Romeyer n'avait pas vendu Selnaes en cours de saison. Commençons par avoir de l'ambition pour notre club, et refusons de le voir végéter dans les bas-fonds, et n'avoir d'autre objectif que le maintien, même les supporters lyonnais ne l'accepteraient pour leur club...

@babe4242: clair, simple, et efficace, du Gasset dans le texte...

Le monde à l'envers, les supporters qui s'inquiètent de la succession de défaites, qui ne se satisfont pas d'une 17ème place pour leur club, qui n'acceptent pas de voir des joueurs fidèles au club depuis près de 10 ans traités comme des moins que rien, ceux-là seraient des traîtres... et les autres qui se réjouissent de voir cet ancien entraineur de l'OL aggraver la gabegie règnante dans le club seraient des les vrais supporters... Ah, les Romeyers ont bien travaillé, il n'y a de répondant nulle part dans ce club, ni chez les présidents, ni chez les supporters, tout le monde accepte de voir le club sombrer. Au départ, Lyon est bien un club de la banlieue de Saint-Etienne, mais à force d'accepter la gabegie et le clientélisme qui règnent à l'ASSE, c'est l'OL qui est à Lisbonne, et l'ASSE qui balbutie son football à Angers. Eh bien, moi, je n'accepte pas cette situation, je pense que la place de l'ASSE, comme on a pu le vérifier avec Gasset est dans les cinq premiers du championnat, et pas ailleurs. Toutes les arguties déployées pour justifier les échecs actuels sont nuls et non avenues...

@vertefibre avant de te moquer de l'orthographe des autres, commence déjà par distinguer le verbe être et le verbe savoir, et leur indicatif futur...

Je viens de voir le match contre Angers, et, avouons-le, j'ai pris une claque: je ne pensais pas qu'il était humainement possible de faire un tel boulot en quelques mois. Claude a vraiment posé sa patte sur l'équipe, jusque-là j'en étais resté à Printant et à ses peignoirs-claquettes mais là, ouah, on est prêt, physiquement, tactiquement, ça combine, ça joue vite, y avait même parfois un p'tit côté Bayern. Vélodrome, nous voilà!

@rhodia42 "personne n'emmerde gasset", c'est vite dit, je crois qu'il faut être d'assez mauvaise foi pour affirmer qu'entrainer un club comme Bordeaux dans le contexte actuel est un long fleuve tranquille, mais le fait de bosser avec ses joueurs dans son coin et d'éviter les grandes déclarations sur les "peignoirs-claquettes"doit aussi contribuer à l'apaisement des esprits. Pour le reste, je ne peux qu'être d'accord avec toi: sous Gasset, les victoires étaient parfois un peu poussives, et nous n'avions pas encore atteint ce football chatoyant et enlevé que notre équipe a su développer depuis et qui ravit aussi bien les observateurs que le public...

Et pendant ce temps, Gasset arrive à Bordeaux en plein psychodrame, président et supporters à couteaux tirés, occupation de locaux, mais du côté du terrain aucun bruit, pas de déclarations fracassantes, la préparation suit son cours, curieux non? Gasset se tait, ne se répand dans la presse, et bosse avec ses joueurs. Gasset est un entraîneur.

Donc à une semaine de la reprise, on en est là! alors que le championnat s'est arrêté mi-mars... ... même ça, renouveler l'effectif, le guignol de Claude ne sait pas faire... gagner des matchs et jouer au foot, ça on a compris qu'il fallait oublier, faire émerger des jeunes, on est loin du compte, mais on pouvait penser qu'avec les super-pouvoirs dont "les présidents-racailles" l'ont doté, il allait au moins savoir modifier l'effectif dans le sens qu'il souhaitait, eh bien non, après six mois de pause, comme si le club avait besoin de ça, il nous crée une sorte de psychodrame médiatique, selon sa technique habituelle, celle du pompier pyromane... j'allume la mèche en étalant dans la presse la cuisine interne, et après je proteste de mon honnêteté... Ce type est un danger public: dans ses précédents clubs, il avait au moins en face de lui, un pouvoir fort, Seydoux, Aulas, des présidents qui étaient pour lui indiquer les limites de son champ de compétences, ici il n'y a plus personne, il fait ce qu'il veut, avec les résultats que l'on voit. Ah réjouissez-vous, vous allez en bouffer du Claude Puel, nous ne sommes qu'au début du carnage. Souhatons seulement que ses thuriféraires, ceux racontent n'importe quoi à longueur de posts, sur la dream team qu'il serait sur le point de bâtir, nous épargneront leur vindicte quand il partira, le réquisitoire promet d'être aussi plat et creux que les éloges dithyrambiques et insensés que l'on peut encore lire aujourd'hui...

Il est impayable celui-là, avant c'était "vous ne vous rendez pas compte dans quel état j'ai trouvé l'équipe", "je n'ai pas choisi les joueurs", aujourd'hui c'est "oui, mais y a le COVID", demain ce sera le réchauffement climatique, "l'effet de serre" a beaucoup perturbé nos joueurs... ah, elle est belle, la "reconstruction"!

S'il vous plaît, pourriez-vous cesser vos commentaires méprisants? Claude travaille, il reconstruit l'équipe, et son travail porte ses fruits! il faut être de mauvaise foi pour ne pas voir que l'équipe progresse! il paraît même que Robert Herbin aurait fait de même en 1972.. pauvre sphynx, il doit se retourner dans sa tombe en entendant des comparaisons pareilles, remarque s'il a vu le match de ce soir, au moins il sera à l'endroit...

max-alain - mer. 12 août à 11h25 sur Le projet Puel prend tout son sens

"s'appuyer sur la formation, mais également sur des jeunes à fort potentiel. Finalement tout l'inverse de ce que prônait Jean-Louis Gasset." Evect, vous avez le droit de ne pas écrire n'importe quoi, et de fonder vos affirmations sur des faits. Qu'est-ce qui vous permet d'écrire que Gasset se désintéresse de la formation et des jeunes? Relisez ce que disent Nordin et Saliba de cet entraineur, et de l'importance qu'il a eu dans leur progression. Tout bon entraineur s' intéresse forcément à la formation, et Gasset est un très bon entraineur. Gasset a dû composer dans une certaine urgence, il n'avait pas les prérogatives de ce guignol de Claude: est-ce qu'il aurait pu se permette deux victoires en 15 matchs (série en cours)? Certes pas, son collègue Printant a été viré comme un malpropre au bout de 10 matchs pour beaucoup moins que ça) .Gasset pensait que l'urgence, c'était de gagner des matchs, et de figurer le mieux possible au classement. Ce n'est pas le souci de Sa Suffisance Claude Puel, et il a bien raison: il a autour de lui une cohorte d'afficionados, qui s'enthousiasment de ses défaites et de ses humiliations: plus le club sombre, plus ça danse! Aujourd'hui nos illuminati s'enflamment pour la moyenne d'âge du groupe qui part en stage, extaordinaire, 22 ans, mais en piochant chez les pupilles, ça pourrait même tomber à 15 ans, fabuleux! Rappelons à cette cohorte de doux cinglés, que faire jouer des jeunes est à la portée du premier crétin, faire bien jouer des jeunes et si possible gagner des matchs avec eux, c'est déjà plus compliqué, et peu d'entraineurs y parviennent, pour l'instant Clavude Puel, à l'ASSE n'en fait pas partie. Et puis un peu de dignité, que diable! que ceux qui ont vu en M'vila un milieu de terrain de classe mondiale, s'abstiennent aujourd'hui de s'en prendre à un joueur qui a fait correctement son boulot depuis qu'il a été recruté. Il faut être d'une mauvaise foi crapuleuse pour prétendre que ce sont trois ou quatre recrutements de gros salaires arrivés pour certains gratuitement qui ont mis à mal les finances du club! C'est ignorer la succession de flops coûteux et catastrophiques qui ont émaillé la "présidence" des Romeyers, de M'bengue à Diony, en passant par Tannane, Bilos ou Moussilou, à combien s'élèvent les salaires et transferts de ces lofteurs qui se comptent par dizaines? Vous avez le droit d'entrer en transe devant le bilan d'un entraineur qui est en train de battre tous les records de défaites du club, qui fait fuir le public, qui sème la zizanie dans le vestiaire, qui passe son temps à se plaindre en accusant les autres, aucun souci, c'est effectivement un tableau extatique, mais gardez un zest de bon sens dans votre transe!

@l'Univert entièrement d'accord avec ta conclusion, mais je trouve que Gasset a justement apporté un peu de rêve. Voir que notre club bataille pour une place en ligue des champions à la 35ème journée, ça nous est arrivé combien de fois en 40 ans. Je n'avais pas de sympathie particuliière JLG avant son arrivée, pour moi il était lié à Blanc qui est à un entraineur très médiocre, mais je suis admiratif de la façon dont il a porté notre équipe pendant un an et demi, et sa joie d'être là faisait plaisir à voir. Nous savons tous très bien qu'il est parti parce qu'il ne supportait pas de travailler avec Romeyer, ce qui peut se comprendre... Et ceux qui osent dire, après vingt ans de gestion des Romeyers, des Nilsonn, Bilos, Tanane, Diony, Mbengue, et j'en passe, que le recrutement de M'vila ou Debuchy nous a plombés sont de très mauvaise foi, ce sont les mêmes qui ne jugent pas Claude Puel sur ses matchs et ses résultats, mais sur ses déclarations, et brandissent comme un trophée le fait d'avoir chiper un jeune dont on ne sait rien au QSG, moi, je rêve à d'autres trophées...

Bordeaux a beaucoup de chance le voir arriver... mieux vaudra ne pas trop s'attarder sur la comparaison entre les résultats des deux clubs cette saison, avec des moyens et des effectifs assez proches... Les "fins connaisseurs" qui osent dire que Gasset a coulé le club sont les mêmes qui portent aux nues CLaude Puel, c'est dire leur clairvoyance. Nous allons payer très très cher le fait de l'avoir laissé partir, alors que notre club lui allait comme un gant, une ville de foot plus que Bordeaux, la ferveur du public. Le travail de "reconstruction" de Claude Puel va donc se poursuivre, avec les résultats que nous connaissons et qui vont continuer, les vrais supporters ne tireront aucune satisfaction de voir le club sombrer dans cette "reconstruction", tout au plus pouvons-nous nous borner à espérer que Claude Puel entraine Romeyer et Caiazzo dans sa chute programmée, pour que la prochaine fois qu'un entraineur du calibre de Gasset passera par le Forez, il ait envie de rester...

@Jojos42 Malheureux, si tu penses être tombé sur un site de supporters de Saint-Etienne, passe ton chemin, et éloigne-toi de toute urgence. C'est ici la demeure d'une secte de doux cinglés, des "illuminati" qui vous expliquent à longueur de poste que le club est promis à un avenir radieux sous la houlette du Grand Puel... ici, le moindre joueur ou entraîneur qui a rendu service au club, qu'ils s'appellent Ruffier, Gasset, ou encore Gradel qui a terminé meilleur buteur avec 17 buts, est immédiatement insulté et banni, ici les idoles sont des joueurs virtuels qui n'ont jamais joué mais deviendront sous la houlette du Grand Puel les idoles de demain, ils s'appellent Krasso, Aouchiche, ou Maçon... dans cet univers un peu inquiétant, tu trouveras quelques supporters égarés, qui ont encore l'audace de tenter de rappeler la secte à la raison et au bon sens, mais c'est une besogne ingrate, et notre club est déjà dans une situation périlleuse..

Et il y a des gens qui se disent supporters des Verts qui ajoutent foi à ces discours creux et vains, car à y regarder de près, il raconte absolument n'importe quoi: "un projet passé qui ne serait plus viable", la preuve qu'il est viable c'est que les gros salaires sont toujours là, et heureusement pour ce guignol de Claude, car, dans les très rares matchs qu'il a gagnés (Kolo contre Rennes, Khazri, ou Beric) les gros salaires l'ont bien aidé. Ce n'est donc pas un projet passé, c'est le projet du club aujourd'hui, et à ces gros salaires toujours présents sont même venus s'en ajouter d'autres, plus discutables encore, Boudebouz, Cabaye, , bien sûr Claude Puel en personne, ajoutons que le jeune Aouchiche repéré par Wantier hérite aussi d'un salaire très confortable... il lui suffit de titulariser Abi et Rivera de temps à autre, et de recruter de parfaits inconnus comme Krasso et Maçon, mais je ne pense pas que ce grand formateur s'amuserait à jouer aujourd'hui sans Debuchy, Kolo, ou Mvila, il n'y a qu'à regarder la compo de la finale contre le PSG... Son discours sur le moment charnière est de la poudre aux yeux. La réalité c'est qu'avec cette équipe, avec Gasset, on joue les premiers rôles, avec lui, on sombre. Alors, il s'est mis à raconter que c'était parce qu'avant lui, on ne savait pas ce qu'était le travail. C'est bien connu, pour passer de la 19ème place à la 4ème, comme l'a fait Gasset, il faut une paire de claquettes et un peignoir. Mais, il y a des gens qui y croient, bien sûr dans cette secte, il y a des simples d'esprits qui encensaient Gasset, et se mettent à 'l'injurier deux mois plus tard, mais pas que.. bien sûr, il a plus de relais et de réseau que Printant mais pas que... pour comprendre la secte, il faut revenir à l'illumination de départ, à cette soirée d'octobre 2019, et au but de Beric à la dernière minute du Derby, ce soir-là une partie des supporters est devenue folle, au point de penser que Claude Puel qui était arrivé le jour-même avait provoqué cette victoire, ils se sont mis à lui attribuer des pouvoirs surnaturels. Si l'on oublie cette donnée, on ne peut pas comprendre les fous furieux qui portent aux nues un entraineur qui nous entraine vers l'abyme, qui acceptent qu'un gardien qui vient de battre le record de Curko soit traité comme un moins que rien... Claude Puel ne dit pas que les présidents n'ont aucun projet pour le club, ce qui serait vrai, il se garde bien de critiquer les présidents et d'interroger leur bilan, non, il s'en prend à ses prédécesseurs, en l'occurrence Gasset et Printant qui ont écrit l'une des pages les plus fastes de l'histoire du club au cours des trente dernières années...

Du Claude Puel dans le texte, le "petit rapporteur": même que Ruffier il a dit qu'y serait jamais la doublure de Jessy... minable, juste minable de la part d'un "entraîneur", d de jeter en pâture à la presse les propos d'un joueur... Mais renvoyez-le nous dans sa villa de Saint-Barth ce pseudo-formateur prétentieux, qu'il aille gloser sur le football en regardant la mer des Antilles...il n'a rien à faire à l'ASSE

Un peuple d'enfants! La crédulité des "supporters" fait plaisir à voir: un joueur qu'ils ont encensé pendant près de dix ans (evect pourrait nous concocter un florilège) devient d'un coup de baguette magique un paria: en fait, c'est un type horrible, il a un ego surdimensionné, et vous savez quoi, en plus il refusait de s'entrainer, paraît même qu'il piquait dans la caisse... on nous aurait menti... heureusement Claude Puel est arrivé pour rétablir certaines vérités! J'serai à la place de Perrin, je me méfierai: on va découvrir dans quelques jours aussi son ego et son salaire...

Pour préciser les choses, il a repris début octobre une équipe qui avait terminé fin mai à deux points de la 3ème place, avec un effectif peu chamboulé et même plutôt renforcé à l'intersaison (Bouanga, Youssouf pour ne citer qu'eux contre un départ notoire, Cabella), pas de quoi à appeler ça une ruine non plus...

Je crois que personne ne l'empêche de bosser, il a même des pouvoirs qu'aucun de ses prédécesseurs n'a eus, mais ce n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi: Claude Puel, des qualités incontestables d'entraîneur depuis son arrivée? où, quand, quel match? En championnat, en Europa League, en coupes? parce qu'il a réussi à ne pas prendre le bouillon contre un QSG en goguettes, en ayant la riche idée de titulariser Perrin et Maçon, et en laissant Neyou sur le banc? des qualités incontestables d'entraîneur, ça se voit sur le terrain, pas dans des déclarations d'intention! La mauvaise foi et la malhonnêteté, c'est d'affirmer sans aucune preuve. Un dénicheur de talents? Krasso, Maçon? Oui, il va peut-être y avoir une bonne pioche avec Neyou qui a fait de très bons débuts, une recrue sur cinq! Faire jouer des jeunes est à la portée de n'importe qui, en revanche faire jouer des jeunes en jouant bien, voire en gagnant des matchs, c'est plus compliqué, et ce n'est pas son cas... alors, oui, je n'apprécie pas particulièrement le personnage, mais je serais tout prêt à lui reconnaître des qualités d'entraineur, s'il en démontrait. Je n'avais pas forcément une bonne opinion de Gasset, quand il est arrivé chez nous, et j'ai été bluffé par ce qu'il a réussi à faire en un an et demi! La vérité oblige à dire que Claude Puel, pour ce qui est du terrain, n'a pas montré grand chose depuis qu'il est arrivé, en octobre 2019! Après, on a tout a fait le droit de penser qu'il est en train de bâtir une équipe de feu, je n'y crois pas une seconde. Mais arrêtons les fumisteries,avec le club en ruines qu'il devrait reconstruire. Il a pris en main une équipe qui venait de terminer à deux points de la ligue des champions, et des jeunes qui venaient de gagner la Gambardella, comme ruine, y a pire! et je ne pense pas qu'il ait découvert que le club était géré par deux boutiquiers filous, malhonnêtes, qui n'avaient d'autres objectfis que leur profit immédiat, sinon il n'aurait pas demandé un DG de son choix, les pleins pouvoirs, et une place au CA!

Tu pardonneras à l'esprit mal éclairé de te répondre, mais Claude Puel étant arrivé en octobre, les matchs dont je te parle ont bien eu lieu sous sa direction, ne t'en déplaise, quant à la tournée aux USA sans doute décidée par la ligue, il me semble que les présidents ont eu la possibilité d'accepter ou de refuser, je ne suis en revanche pas certain que l'on ait laissé le choix à Printant...

@charentaisvert : tu as sans doute raison, nous ne regardons pas les mêmes matchs: dans une saison, il y a ce qu'on appelle des matchs amicaux et des compétions officielles: la ligue 1 par exemple est une compétition officielle, où nous n'avons plus gagné un match depuis début janvier et une victoire chanceuse contre Nîmes, la ligue Europa aussi où nous avons été sortis par des équipes ukrainiennes et belges sans être capables de gagner un match, la coupe de France aussi, où après avoir hérité d'Epinal, du Paris Fc ou encore de Borgo, nous n'avons pas été capables de battre un QSG de retour de vacances en finale. Effectivement tu as raison nous avons eu des occasions en finale, et nous aurions dû gagner ce match; il n'est pas normal qu'un club comme le nôtre ne soit pas européen et que Reims et Nice le soient... En ce qui concerne Printant, je suis d'accord avec toi: tout a été fait pour qu'il se plante, à commencer par le fait de lui imposer une tournée aux USA et en Angleterre. l'élégant Romeyer s'est vengé du camouflet que lui avait infligé un coach apprécié à juste titre des joueurs et du public qui était parti en lui claquant la porte au nez, parce qu'il ne supportait pas de travailler avec un "président" pareil, c'est donc sur son ex-adjoint qu'il s'est vengé, élégant procédé...

Outre le côté ridicule et décalé du type qui répète à l'envi que "le club est à la diète" tout en continuant à percevoir un salaire supérieur du triple à celui de son prédécesseur Printant, pour des résultats sportifs somme toute assez analogues, ce qu'il y a d'insupportable chez Claude Puel, ce n'est pas tant la médiocrité de ses résultats, la pauvreté du jeu pratiqué, ou encore son autoritarisme et les dégâts occasionnés dans le vestiaire, ce qui est définitivement insupportable, c'est ce ton systématiquement plaintif et suffisant, ce type n'arrête pas de se plaindre: quand il est arrivé, l'équipe n'était pas préparée, puis les cadres avaient pris de mauvaise habitude, maintenant c'est le marcato... à un moment, qu'il fasse son boulot, qu'il entraine son équipe et qu'il se taise. On a recruté un entraineur, pas un conseiller en communication, et Il a surtout de la chance d'être à Saint-Etienne, un club avec une histoire, un public, des joueurs qui ne sont pas tous nuls! ça ne se bousculait pas au portail de sa villa de Saint-Barth pour lui confier une équipe! ah, ils ont encore eu une riche idée, nos deux Einstein! Ce type va se planter dans les grandes largeurs, comme il a déjà commencé à le faire, pour une raison très simple, c'est qu'il ne pense pas qu'entrainer l'ASSE est une chance, il pense même le contraire, que l'équipe a de la chance d'être entrainée par lui...

max-alain - lun. 03 août à 18h50 sur Perdriau pas d'accord avec Caïazzo

Avec toutes les réserves qui doivent entourer les prises de position d'un homme "politique", il faut reconnaître que ce qu'il dit sur l'absence de construction, et de projet à long terme est tout à fait juste. Sauf que lui pourrait agir pour aider à nous débarrasser de cette direction... les propos de Caiazzo sont invraisemblables: dire de l'ASSE qu'elle est moins attractive parce qu'il n'y a pas de grands vins ou de Riviera, c'est juste indéfendable... Manchester et Liverpool ne sont connus ni pour leur vignoble ni pour leurs plages, imagine-t-on leur président dire que le club a un handicap par rapport à Arsenal ou Chelsea? Ces deux présidents sont une calamité...

max-alain - lun. 03 août à 13h34 sur Caïazzo évoque la vente du club

Mais par pitié, qu'il s'en aille, avec toute la clique des Romeyers... le principal handicap du club, ce n'est pas l'absence de vignobles ou de rivieras, l'ASSE est encore un club à part en France, le principal handicap du club, ce sont les deux maquignons, boutiquiers escrocs et pingres, qui le gèrent depuis près de 20 ans, ça, effectivement, ça ne rassure pas de potentiels investisseurs...

"très solide sur le dossier Fofana", c'est surtout qu'il est beaucoup moins demandé que Bouanga, pour lequel il y a pléthore d'offres concrètes.. et les Romeyers vont choisir la pire solution, comme souvent: vendre l'un des rares joueurs capables de marquer des buts ,plutôt qu'un défenseur central largement surévalué, et qui a encore beaucoup à prouver...

Dire qu'il a fallu attendre plus d'une semaine, et que l'affaire ait fuité dans la presse, pour que le club réagisse et communique au sujet de faits aussi graves...ça en dit long sur la politique de transparence qui prévaut... il y a décidément quelque chose de pourri au royaume des Romeyers... on notera le caractère lunaire du communiqué: "l'ASSE a été informée", "les faits qui lui ont été rapportées", on a l'impression que les faits se sont déroulés à Tombouctou, eh les gars, c'est chez vous, dans vos murs que ça s'est passé! Et le meilleur pour la fin, "quatrième centre de formation de France, l'ASSE ne saurait tolérer.." ce qui laisse entendre que chez le dernier centre de formation de France, ces faits seraient tolérables... il y a effectivement tout à reconstruire dans ce club, et il y faudra d'autres maîtres d'oeuvres que cet excellent Claude Puel...

max-alain - ven. 31 juil. à 15h01 sur Bernard Caïazzo défend Claude Puel

Ceux qui soutiennent Claude Puel ne font que dénigrer notre club, ce ne sont pas des supporters mais des fossoyeurs, soutenir Claude Puel, c'est accepter que notre club ne vaille pas mieux qu'une 17ème place au classement, et des records de défaites, c'est accepter que notre équipe produise un jeu aussi médiocre et ne soit pas européenne cette année, pour avoir été incapable de vaincre un QSG version club med, après avoir eu un parcours plus que chanceux en coupe de France, c'est accepter les passe-droits derrière une façade de rigueur et d'impartialité, aucun véritable supporter n'accepterait un tel entraineur pour son club, avec un tel bilan et de telles méthodes.. Soutenir Claude Puel, c'est accepter de ne parler qu'au passé ou au futur: "il aurait été un grand entraineur à Lille, Nice, ou Lyoh", "il va progresser avec Puel", "il va construire".. moi je ne suis pas supporter de Nice ni de Lyon ni de Lille, je ne sais pas s'il a été bon là-bas, ce que je regarde, c'est ce qu'il fait au club depuis octobre 2020, et c'est une catastrophe... Soutenir Claude Puel, c'est accepter l'idée que l'ASSE est un club comme les autres... Eh bien, moi, j'attends d'autres faits d'armes de la part de mon club que d'aller chiper un jeune au QSG, ou de réussir à perdre contre le même QSG par un but d'écart...

Il faut le garder, des matchs se gagnent en marquant des buts et c'est l'un des rares dans l'équipe qui est capable de le faire. S'il faut en vendre un, Fofana est nettement plus indiqué, il sera plus facile à remplacer, et il est sans doute en ce moment sur-valorisé...

dénigrer est un mot de la langue française consistant à dire du mal en niant les qualités... Dire avant moi, c'était le chaos, c'est dénigrer. Dire que les résultats du club depuis l'arrivée de Claude Puel sont très médiocres n'est pas dénigrer, c'est constater des faits, comme de dire que l'atmosphère qui règne autour du club est assez délétère. Chacun le constate. Claude Puel a peut-être des qualités, mais sur l'année qu'il vient de passer à l'ASSE, elles ne sont pas immédiatement visibles, à tel point qu'on peut se demander si être supporter de l'ASSE et soutenir Claude Puel sont des choses compatibles.. Pour ma part, je défends Gasset, et je m'en tiens là.