Votre avatar

Profil de jofran

Inscrit le 03/03/2017
message Envoyer un MP
poll
Activité
19
posts
10185
commentaires
13558
likes reçus

Tous ses commentaires

Ma réponse est oui. Ma question est : doit-on laisser Caiazzo salir notre club ?

tu as raison ! Continuons à avoir de l'ambition …

Il faut redorer le blason du soldat Puel ! Attribuer l'éclosion de Trezeguet (déjà champion du monde) ou Abidal, c'est un peu exagéré quand même !

Moi, je pense que la meilleure solution pour bonifier cette jeune recrue prometteuse, c'est de l'envoyer s'aguerrir 1 saison au réal, où il pourra trouver du temps de jeu, et de le récupérer ensuite. Attention ! Prêt sans OA car il ne faudrait pas que le réal nous le pique...

Quelques précisions sur la "solution" envisagée par Lopez : taux d'intérêt 8%, obligation pour les clubs emprunteurs de limiter leur masse salariale et/ou d'augmenter leurs revenus de billetterie, et bien sûr revente obligatoire de plusieurs joueurs chaque année, etc. Bref tous les ingrédients d'une future ligue fermée dans laquelle chaque club devra se conformer au modèle économique commun imposé par un créancier devenu de facto le véritable propriétaire de la ligue ! La définition même de la franchise. J'imagine que Lopez lui même mettra quelques billes dans l'opération... Bon, heureusement que c'est une blague 😅

Je ne sais pas VERTDICK, mais s'ils le souhaitent ils pourront le faire. Bonne soirée à toi l'ami 😉

jofran - mar. 07 avril à 17h06 sur L'EAG songe à Gasset

Ou alors roro qui lui souhaitait une bonne retraite …

En plus, on s'aligne sur le calendrier de la CDQ …

Tu as raison sur le fond, mais crois-tu que ces fonds de pensions ou autres types d'investisseurs (étrangers ou français d'ailleurs) auront vraiment intérêt à "retirer leurs billes" c'est à dire à vendre, dans l'état actuel des choses ? Moi je crois plutôt que ces riches acteurs économiques pourront et sauront faire le dos rond, et patienter jusqu'au retour à la normale, quitte à renflouer leur club (pour certains c'était de toutes façons déjà obligatoire). Par contre, les actionnaires désargentés ou aux stratégies d'investissement indéfinissables, seront beaucoup plus démunis face à la crise.

et surtout 4 journées de plus …

La saison blanche ne correspond à aucune réalité, car les effectifs de la rentrée 2020 ne seront pas ceux de la rentrée 2019, et parce que des sommes d'argents colossales ont été distribuées à des clubs en fonction de leur classement de la saison précédente, et que ces sommes devront être remboursées. Sauf qu'elles ont déjà été dépensées. Saison blanche = pas de mercato cette année + remboursement des droits liés aux participations européennes + plein d'autres conséquences Irréaliste !

J'ai déjà eu l'occasion d'en parler il y a quelques jours, mais les créanciers auprès desquels Lopez et ses comparses comptent quémander les "300 à 500 millions d'euros" (une paille) ne sont pas des banques classiques. Ce sont des fonds vautours, dénominatif attribué à ces officines qui prêtent à des conditions de taux et surtout de garanties exorbitantes, de l'argent aux structures privées et même publiques, voire des Etats, pour en prendre le contrôle par la suite (sauf les Etats) et/ou demander des remboursements hors de proportion avec les sommes prêtées. Avec Lopez aux "commandes", attendons nous à voir débarquer la TPI, système de financement des achats des joueurs (et pourquoi pas de leur rémunération via des mécanismes relativement simples à mettre en place) par des tiers qui deviendront de fait créanciers des clubs concernés et donc décisionnaires dans la gestion des dits clubs. http://levestiairedusport.fr/article/les-dessous-de-la-tierce-propriete-des-joueurs-de-football/ L'ASSE de nanard et roro connait déjà très bien ce type d'interlocuteurs. Espérons pour la sauvegarde du foot (pas forcément avec tous ses travers actuels) et de nos clubs favoris, que cette "mission" reste à l'état de projet, et que la ligue et la fédération mettent un terme rapidement à ces velléités de prise de pouvoir financier au moment où on devrait plutôt tenter de faire œuvre commune. Au fait, qui sont les "mandants" de Lopez ?

C'est vrai ça ! Quelles sont les mesures prises ou annoncées par les joueurs et par le staff ? Ah … ils consultent leurs agents actuellement …

les "petits" salariés sont au chômage partiel (comme les joueurs d'ailleurs) et reçoivent 84% de leur salaire net, le club étant indemnisé intégralement par l'Etat dans la limite de 4,5 smic. Les salariés ne sont pas les plus mal lotis … pour l'instant. Dans quelques semaines voire quelques mois ce sera une autre histoire avec tous les dépôts de bilan qui vont s'amonceler. Les indépendants reçoivent une aide de 1.500 € par mois, sous conditions. Mais plus généralement c'est toute l'économie qui va en prendre un bon coup derrière la tête. Le foot pro a la "chance" d'être constitué d'entreprises dont les dirigeants sont en règle générale plus riches que la moyenne, elles auront donc un peu plus de chances de s'en sortir sous réserve qu'elles parviennent à renégocier les salaires des joueurs et des membres des staffs … et que leurs riches dirigeants prennent leurs responsabilités d'actionnaires.

Il rêve tout éveillé nanard ! A l'heure du confinement et du renforcement des sanctions en cas de non respect des règles, il imagine que le gouvernement va donner son aval à la reprise des entrainements, puis à celle des matchs, fussent-ils à huis clos ? Mais bon sang, il a perdu la raison !!! De toutes façons la loi du 23 mars instituant l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 24 mai donne déjà l'indication précise de ce que sera le confinement en France. Et encore rien ne dit que ce ne sera pas prolongé. Et personne ne sait comment on en sortira. En Italie, ils envisagent éventuellement / dans le meilleur des cas / si tout va bien, de lever progressivement le confinement à partir de début mai, mais dans des conditions si drastiques que rien de collectif ne pourra reprendre avant plusieurs semaines. En France on a 15 jours de retard sur l'Italie. Ce type est abject et n'a plus rien à faire à l'ASSE !

concernant son rôle d'actionnaire président de l'ASSE, il n'a qu'à jouer son rôle : en cas de besoin, ce sont d'abord aux actionnaires de prendre les mesures qui s'imposent, et s'ils ne le peuvent ou ne le veulent pas (ce qui est leur droit), et bien ils en assument les conséquences et déposent le bilan. C'est bien joli et très facile de jouer quand les millions des droits TV tombent sans rien faire, mais plus difficile quand ce n'est pas le cas. C'est maintenant qu'on va voir qui sont les bons et les mauvais. Et qu'il cesse surtout de considérer les gens qu'il emploie comme de la vulgaire marchandise : c'est bien lui qui ânonnait il y a peu qu'il suffisait de faire jouer des matchs tous les 2 jours s'il le fallait pour rattraper le retard au calendrier. C'est comme cela qu'il a fait fortune, il ne faut pas l'oublier.

Pas mieux Bolox !

Donc d'après toi, c'est M'Vila qui a nommé GP entraineur, puisque finalement c'est ce qui s'est passé ? Savoir qu'il a "insisté" ou "pas insisté", c'est secondaire, tu ne l'as pas encore compris ?

Exactement ! Que les joueurs et notamment M'Vila aient "insisté" pour garder GP comme entraineur, c'est possible et même probable, mais que les dirigeants aient finalement donné leur aval à cette nomination parce que le prédécesseur l'avait proposé et les joueurs l'avait demandé, en dit long sur l'impéritie des dits dirigeants ! C'était, une fois de plus, la solution "à pas cher" …

tu as beau essayer de tourner les propos de M'Vila dans tous les sens, ce que tu es en train d'essayer de m'expliquer, c'est que c'est lui qui a nommé l'entraineur de l'ASSE l'an dernier. Est-ce que c'est bien la thèse que tu défends ?

jofran - lun. 06 avril à 18h30 sur Caïazzo s'inquiète pour le mercato

à priori TDF en août, Pat

Surprenant de constater à quel point la thèse de la nomination de Printant par M'Vila himself, rencontre un franc succès ici ! Mais hallucinant d'imaginer que ça pourrait être vrai …

Donc pour toi, il est clair que c'est M'Vila qui a choisi l'entraineur de l'ASSE au printemps dernier ? Si c'est vrai, c'est juste hallucinant !!!

Donc tu accrédites la thèse selon laquelle le choix de l'entraineur avait été fait par M'Vila ? Intéressant …

jofran - lun. 06 avril à 17h39 sur Caïazzo s'inquiète pour le mercato

Je vous laisse à votre débat de spécialistes ;) Content de te voir à nouveau parmi nous kop nord, je m'apprêtais à t'envoyer un mp pour prendre de tes nouvelles vu la durée de ton absence. Tout va bien j'espère !

Le torchon brûle entre l'ASSE et M'Vila, on dirait. Après, il a certainement tenu des propos maladroits l'an dernier au moment de la succession de Gasset, mais il pensait peut-être qu'à défaut de Printant, roro allait ré-introniser Juju Sablé … LOL Il faudrait replacer ces propos dans leur contexte, comme on dit. Et bien connaitre l'alternative qui était peut-être présentée aux joueurs à l'époque.

jofran - lun. 06 avril à 17h26 sur Caïazzo s'inquiète pour le mercato

Il faudrait surtout que la ligue impose à chaque club la constitution d'une réserve financière destinée à pallier le type d'impondérable que nous vivons aujourd'hui. Il est parfaitement inconcevable que les dirigeants des clubs de foot pro, ces grands visionnaires comme le disaient nanard lui même il y a quelques jours, n'aient pas intégré cette règle prudentielle dans le fonctionnement de leurs "entreprises". Actuellement il n'existe aucune assurance ou autre système assimilé, susceptible de garantir des revenus minimums aux clubs leur permettant de faire face à leurs obligations contractuelles vis-à-vis de leurs joueurs salariés. C'est donc à chaque club de faire face à ces obligations, soit grâce à leurs actionnaires, soit par le biais d'un système de réserves dédiées. Toutes proportions gardées, c'est ce que font les banques pour garantir la continuité de leurs activités.

jofran - lun. 06 avril à 16h36 sur Caïazzo s'inquiète pour le mercato

@Savoie42, on comptera les bouses à la fin de la foire ! Il y a bien davantage de probabilités que les actionnaires de Marseille, Bordeaux ou Rennes recapitalisent leur club, plutôt que ceux de l'ASSE, hélas ! Pour le reste, tu as plutôt bon goût ;)

Ce n'est pas le salaire déplafonné de M'Bappé que Choupo …. contestera, Lubo, mais l'impossibilité pour lui d'accéder à ce statut privilégié de "décapé" … A l'ASSE, ce seraient qui cette année les "trois ou quatre joueurs sans limite salariale" ? On fait la liste quand ? Elle est valable combien de temps ? T'imagines le défilé des joueurs et de leurs agents dans le bureau de roro ???

jofran - lun. 06 avril à 16h20 sur Caïazzo s'inquiète pour le mercato

"Cet été, il nous faut environ 600 M€ de ventes de joueurs pour équilibrer notre exploitation" … dramatique constat sur l'état de débâcle généralisée du foot pro français !!! Etat dont l'ASSE est hélas l'un des meilleurs "exemples" …