Zouma confirme son départ en juin, vise le Brésil et regarde Chelsea

Pros | Publié le par Thomas | 0 commentaire
Sa lourde suspension purgée, Kurt Zouma peut revenir sur les terrains dès ce vendredi et la réception de Lille à 20h30. Le jeune colosse stéphanois a répondu aux questions de L'Equipe au sujet de sa suspension, ses souhaits et son avenir ... qui ne va pas se faire éternellement à Saint-Etienne.
Sa suspension, un coup d’arrêt ?
J'ai continué à m’entraîner tous les jours. J'ai aussi refait une préparation physique à mon retour de vacances. Si rien ne remplace les matches, je ne pense pas avoir trop perdu. J'ai hâte de rejouer. Je vais être ému en refoulant une pelouse. J'entends déjà la musique dans le vestiaire. Je me vois en train de me faire masser les cuisses et les mollets par le kiné et après, monter au front ! Vous savez, ça a été dur de s’entraîner avec tout le monde, puis de laisser mes équipiers dans l'esprit du match pendant que, moi, j'allais en tribunes avec des fourmis dans les jambes. L'accident ne va pas modifier ma façon de jouer ni de tacler. Mais j'ai appris qu'il y a des endroits sur le terrain où ce geste est inutile.

Ses ambitions
Reprendre ma place dans le groupe si possible dès ce vendredi, jouer le plus de matches possible et, pourquoi pas, gagner ma place dans les 23 à la Coupe du Monde. Oui j'y crois, j'ai confiance en moi. Je sais que je suis monté en A grâce à une blessure. Mais représenter la France, mon pays, un grand pays de football au Brésil, constituera une motivation supplémentaire. Je veux créer la surprise. Je suis champion du monde U20. Ce n'est pas rien. Je suis déjà resté longtemps entre mecs. Un mois et demi c'est long ! J'ai appris l'esprit de groupe, la solidarité et la combativité. Je rêve de gagner la Coupe du Monde au Brésil.

Je veux aussi devenir le meilleur défenseur du monde. J'aime bien travailler et progresser. Or, si Thiago Silva et Abidal, mes exemples, en sont là, à ce très, très haut niveau, c'est pour ça. Et moi je veux aller plus haut. Maintenant que je me retrouve plongé dans le grand bain, il n'y a plus d'âge. Je suis un compétiteur. J'ai besoin de jouer et de gagner toujours plus. Tout est allé très vite pour moi. Mais ce qui est fait est fait et cela ne me suffit pas. Je pense au présent et au futur. Je suis un éternel insatisfait.

Un départ en Juin
Au club et à mon entourage de voir... Dans ma tête, c'est clair  je veux changer d'air. C'est le pacte signé avec mis dirigeants. J'effectue ma 3ème saison en L1. En juin, il sera temps d'aller voir comment ça se passe ailleurs. Pourquoi pas une étape en France ? Saint-Etienne est déjà un grand club pour moi. Après le top, c'est le Paris Saint Germain et Monaco. Ce serait un beau plan de carrière. A l'étranger, ça passe ou ça casse. Mais c'est un risque à prendre.

Serie A ou Premier league
A la play, je prends toujours Chelsea. J'adore ce club depuis tout petit. J'ai appris à le connaitre. Et puis, le bleu est ma couleur préférée. (...) En Italie c'est très tactique. Cela te fait beaucoup progresser, notamment ton placement. En Angleterre c'est très physique. Tu travailles les impacts et les duels. Je ne choisirai pas forcément en fonction du Championnat. Ça dépendra du temps de jeu, de l'état d'esprit du coach et du groupe. J'y réfléchirai à deux fois. (...) Bon c'est vrai il y a eu un contact avancé (avec Chelsea), il y a un mois. Au début j'ai cru à une blague. Qu'un grand Monsieur comme José Mourinho téléphone à un petit joueur comme Kurt Zouma, ça fait plaisir. Ça ne t'arrive pas tous les jours et c'est une grande marque de respect et de confiance. Si on me dit d'aller à Chelsea, j'u vais direct ! Surtout après l'appel du coach. Cala m'a donné des idées.


Article plus récent chevron_right
Girard : "C'est chaud bouilant, mais c'est bien"
chevron_left Article plus ancien
Les Verts taclés de tous les côtés !
keyboard_arrow_down Commentaire (0) keyboard_arrow_down