Weiler peut s'en mordre les doigts

Pros  #ASSERSCA   | Publié le par Tibo | 39 commentaires
L'entraîneur Suisse de la formation d'Anderlecht, René Weiler peut s'en mordre les doigts. Sa formation a eu plusieurs occasions de doubler la mise en fin de match, mais a manqué de justesse dans le dernier geste. Le but des verts est pour lui, une succession d'erreurs incroyables du côté Mauves. 

"Nous sommes déçus car nous avons eu des occasions pour inscrire le deuxième but. Nous n'avons pas bien négocié nos contre-attaques, notamment après avoir ouvert la marque. Nous n'étions pas en danger défensivement car nous avons bien joué derrière. Mais quand on ne marque pas, il y a toujours une possibilité pour l'adversaire de revenir. Cela se paie cher mais il faut encore beaucoup apprendre et, avec de tels matches, on apprend beaucoup. Nous payons très cher cette égalisation à la 90e+4. Pour le reste, notre organisation a été très bonne. Les deux équipes ont eu des difficultés et se sont créé peu d'occasions" déclare l’entraîneur des mauves.
 
Ce match a simplement un goût d’égalisation dans les derniers instants. Nous étions vraiment très près de la victoire, et nous sommes évidemment extrêmement déçus. D’autant que nous avons eu les occasions pour assurer la victoire. Nous débutions chaque fois correctement les contre-attaques, mais nous les terminions mal. Le but égalisateur, c’est une succession d’erreurs incroyables. On le paie évidemment très cher, mais on ne peut rien y faire. Il faut maintenant rentrer en acceptant ce résultat. On devra relever la tête avant le match de dimanche au Standard."
Article plus récent chevron_right
Malcuit prend un match avec sursis
keyboard_arrow_down Commentaires (39) keyboard_arrow_down