Verts à l'autre bout de la terre : Épisode 6, le Brésil

Verts et expatriés | Publié le par Faustine | 0 commentaire

Chaque saison, des centaines de supporters vibrent à des milliers de kilomètres de Geoffroy-Guichard. Qu'ils soient expatriés le temps d'une année scolaire, qu'ils aient fait le choix de quitter la France sans en oublier pour autant l'ASSE ou qu'ils soient tombés amoureux du club du Forez à distance, EVECT vous propose de faire leur connaissance. Aujourd'hui, nouvel épisode avec Léopold. Il vit actuellement à 9.000 kms de Saint-Etienne.

Tu peux te présenter ? 

Je suis Leopold Asselin, j’ai 22 ans et je fais une école de commerce au Brésil, à Belo Horizonte.


Ta passion pour l'ASSE part d'où ? 

Alors, j’ai grandi entre Roanne et Sainté jusqu’à mes 11 ans donc forcément j’ai baigné dedans très tôt. Mon père aimait déjà beaucoup les Verts puisqu’il a connu la grande époque... Donc c’est venu très vite, il m’a rapidement emmené au stade, je suivais les matchs... et puis voilà, j’ai vite été accro à Sainté.


Du coup, ça ressemble à quoi d’être supporter de l’ASSE au Brésil ? Tu regardes les matchs comment ? Avec quel décalage ?

Il y a actuellement 4h de décalage avec la France (interview réalisée avec le changement d'heure, ndlr). Ici, au Brésil, on a quatre heures de retard sur la France. Du coup les matchs de 21h en France sont à 17h. Quand Sainté joue en semaine, c’est pénible parce qu’à 17h en semaine, je suis en cours... Je regarde le match quand même sur mon ordi mais c’est moins sympa qu’à la maison. Sinon, pour les matchs de L1, ce n'est pas trop difficile, surtout le dimanche. 


"Ils connaissent très bien le Derby !"


Après pour regarder les matchs, je ne peux pas utiliser My Canal car même avec un VPN, ça me marche pas ici... Du coup, je regarde tout sur un site en streaming. Sinon, on va dans un bar où le gérant aime beaucoup les Français. Il nous laisse mettre Sainté sur écran géant avec les commentaires en portugais.


Justement, l'ASSE est "connue" au Brésil ?

Je pose la question régulièrement aux gens que je rencontre et malheureusement, pas trop... Les gens me disent "quel Brésilien y a joué ?" Je dis Brandao, Ilan, Gabriel Silva, Alex... Et à partir de là, pour la plus part, ils reconnaissent. Les Brésiliens connaissent surtout le PSG, l'OM, Monaco et Lyon... Par contre, ils connaissent très bien le Derby ! Je suis allé voir un Cruzeiro - Atletico Mineiro et un Brésilien m’a dit, quand je lui ai dit que j’étais Français, « tu vois, ça, c’est comme un Saint-Etienne - Lyon. »


C'est pas trop frustrant pour toi de vivre la saison de loin ? 

D’un côté, c’est frustrant parce que je ne peux pas me rendre au stade et quand tu vois la folie que c’était contre Rennes en CDF par exemple, forcément je suis frustré. Je n'irai pas au Stade de France non plus (interview réalisée avant le confinement général, ndlr). Étant donné qu’on n'ira pas en finale de coupe tous les ans, je suis un peu dégoûté. Mais d’un autre côté, j’ai un peu la sensation de faire découvrir Sainté aux gens qui m’entourent ici et ça c’est cool.











Article plus récent chevron_right
Un maillot de Ruffier aux enchères pour les soignants
chevron_left Article plus ancien
Bocanegra : "Le Chaudron était incroyable"
keyboard_arrow_down Commentaire (0) keyboard_arrow_down