Vers de nombreux rachats de club en France ?

Finances | Publié le par Tibo | 35 commentaires

La crise sanitaire devenue économique peut-elle avoir des répercussions sur la vente des clubs en France. Plusieurs clubs sont annoncés "en vente" comme Toulouse ou encore Nancy. Jean-François Brocard maître de conférences en sciences économiques à l’Université de Limoges, et chercheur au Centre de droit et d'économie du sport (CDES), répond à cette question sur le site de France Tv info. 

"Le covid peut avoir un effet dans le sens où de nombreux clubs français vont perdre de l'argent, et vont être en déficit. S’il le sont de manière générale, cela sera pire cette année. Même s'ils ont un peu été aidés par les aménagements fiscaux notamment, ce n’est pas suffisant. Les investisseurs en ont assez de rajouter de l'argent, et ce n’est pas impossible que quelques clubs soient à vendre. Toulouse l’est déjà, la situation des Girondins n’est pas très bonne, à Saint-Etienne on sait que c'est compliqué, Monaco perd beaucoup d'argent, et à Lille, on ne sait pas si cela va tenir longtemps. Les modèles économiques de certains clubs sont un peu fragiles, et le sont encore plus avec la crise.

Vendre un club aujourd’hui, c’est vendre au mauvais moment, même si c'est rare de vendre quand tout va bien. Aujourd’hui, nous avons plutôt des clubs qui vont mal donc forcément, on les vend moins bien, parce qu’il n’y a pas beaucoup d'actifs de joueurs et peu d'acheteurs en face."

keyboard_arrow_down Commentaires (35) keyboard_arrow_down