Vendroux : "Robby acceptait mon insouciance"

Anciens Verts | Publié le par Faustine | 9 commentaires

Voix de la légende, Jacques Vendroux a vécu pendant des années au plus près de Robert Herbin, découvrant le personnage et sa méthode dans les moindres détails. Dans un entretien accordé à L'Equipe, le journaliste, resté très proche du Sphinx, est revenu sur leur relation.

"J'ai peut-être commenté 500 matches de ce Saint-Étienne... J'ai manqué d'objectivité à chaque fois, j'étais amoureux. J'étais commentateur-supporter des Verts sur la chaîne nationale de France Inter, ce qui était complètement inadmissible. Les patrons disaient : ''Laissez faire Vendroux, si on veut avoir Robert Herbin en direct, on l'aura parce qu'ils sont amis.(...) Robby acceptait mon insouciance, le côté un peu irresponsable. "




chevron_left Article plus ancien
Larqué n'oubliera pas Robby
keyboard_arrow_down Commentaires (9) keyboard_arrow_down