Six points arrachés dans les arrêts de jeu en deux matchs, tout sauf une coïncidence pour Ménès

Pros  #FCGBASSE   | Publié le par Tibo | 14 commentaires
Comme à son habitude, Pierre Ménès a livré son compte rendu de la dernière journée de Ligue 1. Il y est forcément question du match entre Bordeaux et Saint-Etienne. Le consultant de Canal + ne conteste pas le penalty et pointe plutôt du doigt la faute idiote du défenseur bordelais et estime que l'équipe stéphanoise est bien plus déterminée et agressive depuis que Puel est arrivé :

"Trois matchs au programme ce dimanche, deux très médiocres et un plutôt sympa. On a commencé par un Bordeaux-Sainté très moyen, avec deux équipes qui se ressemblaient trop pour que cela donne un bon match. Les Girondins ont dominé la rencontre mais se sont heurtés à un très bon Ruffier. C’est un peu rageant pour Bordeaux de perdre dans les arrêts de jeu avec ce pénalty un peu idiot concédé par Pablo, qui a retenu Nordin par le bras alors que le Stéphanois était dans une zone très excentrée. Alors on va me dire que Nordin en rajoute. Oui, c’est vrai mais cela ne change rien au fait qu’il y a faute. Le péno a été transformé par Bouanga.

Dans ce match, la blessure de Koscielny - qui fort heureusement paraît moins grave que ce que l’on pouvait craindre -, a été un premier tournant. L’autre tournant, qui aurait pu être décisif pour Bordeaux, c’est l’entrée de Hwang, auteur d’un but justement refusé pour un hors-jeu de Briand. Brillants, les Verts ne l’ont pas été dans le jeu mais ils se sont en revanche montrés beaucoup plus compacts, déterminés et agressifs depuis que Puel est arrivé. Cela s’est traduit par six points arrachés dans les arrêts de jeu en deux matchs. Tout sauf une coïncidence."
keyboard_arrow_down Commentaires (14) keyboard_arrow_down