Selon la police, le dispositif de sécurité était suffisant

Stade | Publié le par Joris | 27 commentaires
🎙Le debrief' du match à 18h !
France Bleu Saint-Étienne Loire 👇 👉
Direct
France Bleu Saint-Étienne Loire

Le directeur départemental de la sécurité publique dans la Loire Cédric Esson s'est exprimé dans les colonnes du Progrès sur l'enquête en cours consécutive aux incidents s'étant déroulés à Geoffroy-Guichard après le barrage retour face à Auxerre.

Il confie que c'est un travail de longue haleine qui est entamé pour s'assurer de ne pas commettre d'erreurs : les enquêteurs veulent dissocier les personnes restées passives après l'envahissement de terrain de celles ayant commises des infractions : "C’est un véritable travail de fourmi qui demande énormément de méthode. On y arrivera avec du temps."


Concernant le dispositif de sécurité présent au stade ce soir-là, le directeur départemental de la sécurité publique dans la Loire affirme que celui-ci était suffisant : "Le dispositif était suffisant au regard du risque. On l’avait anticipé et on avait construit un dispositif élaboré sur l’hypothèse d’un résultat sportif négatif qui pouvait aboutir à des débordements. Heureusement que l’on avait ce dispositif.

Pour Cédric Esson, les forces de l'ordre ne doivent être présentes qu'en deuxième rideau et ne devaient donc pas se positionner en bas des tribunes afin d'éviter un éventuel envahissement de terrain : "Les forces de l’ordre ne sont là pour intervenir que si la sécurité du public est menacée. Elles ne sont là qu’en deuxième rideau. Pas pour pallier les manques."


keyboard_arrow_down Commentaires (27) keyboard_arrow_down