Saivet a pensé à arrêter le football

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 5 commentaires

Henri Saivet régale en ce début de saison avec le Pau FC, l'AS Saint-Étienne en a d'ailleurs fait les frais lors de la rencontre disputée au Nouste Camp. Auteur de quatre buts en ce début de saison, le milieu offensif retrouve le plaisir de jouer avec Pau.

Dans une interview accordée à L'Équipe, il revient sur sa longue traversée du désert du côté de Newcastle : "À l'été 2019, avec les dirigeants de Newcastle, on s'était mis d'accord pour que je résilie mes deux dernières années de contrat. Mais j'ai joué la CAN (titulaire avec le Sénégal, il est allé jusqu'en finale) et ma valeur a augmenté. Quand je suis rentré, il ne restait que deux semaines avant la clôture du mercato anglais. On m'a dit qu'on préférait finalement me vendre et je n'ai pas été inscrit dans la liste des 25 pour le Championnat. Je ne suis pas parti et je n'ai pas pu jouer. On avait atteint un point de non-retour. À l'été 2020, il y a eu le Covid, c'était compliqué et je n'ai pas pu partir non plus. Je ne m'entraînais pas toujours avec les pros parce que le club n'avait pas assez de tests de dépistage du Covid. On était cinq ou six dans ce cas de figure. Et puis fin janvier 2021, j'ai été envoyé en réserve."

Avec les moins de 23 ans, celui qui a porté le maillot Vert lors de la saison 2016-2017 reprend goût au football. Libre en 2021, il refuse la Turquie et les clubs du Golfe. Il ne trouve néanmoins aucun club et doit s'entraîneur seul : "Je m'entraînais avec un préparateur physique. J'allais sur des terrains municipaux, quand ils étaient disponibles, ou à la salle. On perd peu à peu sa motivation. Je me suis dit : si personne ne veut de moi, je ne peux rien faire. J'ai demandé aux Girondins de pouvoir m'entraîner avec la réserve mais je n'ai jamais eu de réponse... Il y a des jours où j'y pensais (mettre un terme à sa carrière). Mais je n'avais que 30 ans... Je pouvais encore jouer à un très bon niveau, je devais le montrer. Mais pendant cette période, j'ai compris les joueurs qui prennent leur retraite et qui ont du mal à la digérer, ceux qui entrent en dépression. Pour moi, ça ne pouvait pas s'arrêter."


Il rebondit finalement du côté de Pau, où Didier Tholot a bien voulu lui redonner sa chance : "Un ami agent avait un joueur à Pau et je lui ai parlé de mon cas personnel. Que j'espérais pouvoir m'entraîner avec un club pour lever les doutes sur mon état physique ou mon niveau. De là, il a parlé avec Didier Tholot. Et le coach m'a autorisé à m'entraîner durant les deux dernières semaines de la saison dernière. On s'est vite mis d'accord. Pour moi, l'aspect financier n'était vraiment pas important." 


Un choix que l'entraîneur palois ne regrette pas aujourd'hui... 


Article plus récent chevron_right
âś… Officiel : Louis Mouton rempile Ă  l'ASSE !
chevron_left Article plus ancien
Internationaux : Jibril Othman face Ă  la France
keyboard_arrow_down Commentaires (5) keyboard_arrow_down