Sablé : "On est tous dévastés"

Pros | Publié le par Tibo | 17 commentaires
Julien Sablé, entraîneur adjoint de l'équipe fanion connaissait bien William Gomis pour l'avoir entraîné chez les U19 nationaux. Dans les colonnes de l'Equipe, Sablé revient sur le décès tragique du jeune joueur de 19 ans, sur sa personnalité, son rapport au football et sur ce que ce drame met en lumière :

"J'ai été surpris de retrouver "Wil" dans cette histoire. Ça n'a pas toujours été linéaire avec lui. Mais c'était un amoureux du foot, un vrai passionné, un combattant et un compétiteur. C'était un bout-en-train, un gamin qui aimait la vie, super agréable, avec du caractère, attachant et déterminé. Un vrai leader, hyper aimé de ses équipiers. En moins de 19 ans, il était l'un de mes capitaines. C'était déjà le cas en moins de 17 ans. Il était arrivé chez nous en moins de 16 ans comme défenseur central, appartenant à notre grosse génération de 1998, celle de Camara, Maisonnial et Nordin. Il vivait au centre de formation, où nos jeunes venaient beaucoup se confier à lui. Pour certains, il était plus qu'un ami. C'est pour ça qu'ils sont tous anéantis. Qu'on est tous dévastés. Ces derniers jours ont été très difficiles pour nos jeunes et nos éducateurs. 

Cette tragédie fait remonter beaucoup de choses à tous ceux, et ils sont nombreux, qui sortent d'endroits sensibles. Leur réussite dans le football est plus qu'une passion de gosse, un rêve.Elle est une nécessité. Ils jouent aussi l'avenir de leur famille. "Wil" représentait le sauvetage de la sienne, en cas de réussite. Ils vivent avec une pression difficile à assumer. C'est une lourde responsabilité. Même s'il n'était plus chez nous, il aurait pu rebondir ailleurs. Au lieu de cela, on lui a ôté la vie et on a perdu quelqu'un de bien."
Article plus récent chevron_right
N2 : Un match en hommage
chevron_left Article plus ancien
Honorat a marqué, Clermont l'a emporté
keyboard_arrow_down Commentaires (17) keyboard_arrow_down