Ruffier réclame une petite fortune à l'ASSE

Club | Publié le par Joris | 73 commentaires

L'histoire entre l'AS Saint-Étienne et Stéphane Ruffier va se terminer devant le tribunal des prud'hommes. En effet, l'ancien gardien des Verts demande réparation de son préjudice subi après son licenciement intervenu à six mois de la fin de son contrat. 

C'est le quotidien sportif L'Équipe qui nous apprend la nouvelle. Stéphane Ruffier par le biais de son avocate Dorothée Bisaccia-Bernstein devrait plaider notamment une perte de chance professionnelle et réclamer jusqu'à 5 M€ ! En effet, suite à son licenciement, le gardien avait directement mis un terme à sa carrière de footballeur professionnel pour s'occuper des jeunes gardiens de l'Aviron Bayonnais, là où il avait débuté. 

L'ASSE aurait provisionné "seulement" 2 M€ ce qui correspond à ce qui aurait dû être payé si Ruffier était allé au bout de son contrat avec le club. Bien que l'ASSE avait entrepris une tentative de conciliation devant la Ligue, celle-ci avait échouée en fin d'année dernière. 


Le quotidien sportif précise que l'affaire ne devrait pas être jugée avant le début de l'année 2022 du fait de l'engorgement des tribunaux. Une éventuelle condamnation de l'ASSE n'interviendrait donc pas avant 2023, la procédure s'annonçant longue. 


D'ici là, le club devrait être vendu et ce sont donc les nouveaux propriétaires qui hériteraient des conséquences financières. Cet argent pourrait venir en déduction du prix payé pour l'achat des parts sociales du club par le biais de la garantie d'actif et de passif (GAP). 


Article plus récent chevron_right
Puel : "Camara ? L'ASSE c'est son club, il donne tout"
chevron_left Article plus ancien
Rachat : Tiens, revoilĂ  Peak6 !
keyboard_arrow_down Commentaires (73) keyboard_arrow_down