Romeyer : "Nous sommes toujours guidés par la volonté de faire grandir le club"

Club  #ASSEManU   | Publié le par Tibo | 48 commentaires
Le Président du Directoire de l'AS Saint-Etienne, Roland Romeyer, est revenu sur le site officiel du club sur cette rencontre des 16es de finale de la Ligue Europa face à Manchester United, insistant sur le chemin parcouru depuis décembre 2009. Il espère désormais poursuivre cette progression, notamment en améliorant les structures. 

"Les joueurs sont des compétiteurs. Une élimination, même face à l'un des grands favoris de l'épreuve, reste toujours une déception. Mais le bilan est positif : 12 matches et seulement 2 défaites face à Manchester United. Il s’agissait de notre quatrième campagne européenne consécutive et de notre deuxième participation d’affilée aux 16e de finale. Nous avons encore progressé par rapport à l’an dernier, en terminant premiers de notre poule. Hélas, nous sommes tombés sur l’ogre de la compétition. En évitant Manchester United et avec l’avantage de recevoir lors du match retour, nous aurions peut-être pu aller plus loin.  Anderlecht a fini 2e de notre poule mais a bénéficié d'un tirage au sort plus favorable et se retrouve toujours en course. C'est une part de la performance que nous ne maîtrisons pas. En tout cas, l’ASSE est le 4e club français à l’indice UEFA. Ce marqueur souligne notre régularité en UEFA Europa League. D’ailleurs, je n’oublie pas d’où nous venons. Il y a sept ans, nous luttions pour le maintien. Si en décembre 2009, nous avions osé imaginer un match contre Manchester United qui venait de disputer la finale de la Ligue des champions, tout le monde nous aurait ri au nez. Depuis sept ans, nous avons joué 36 matches d’UEFA Europa League, soit près d’un tiers des rencontres européennes disputées par le club dans toute son histoire (119). Le travail de Christophe Galtier et des staffs ; technique et médical, a été énorme. Toutes les composantes du club doivent être associés dans cette réussite car le constat est là et montre notre ambition: l'ASSE est redevenue un vrai club européen. Bernard Caïazzo et moi-même sommes toujours guidés par la volonté de faire grandir le club, d'améliorer les structures pour que le groupe professionnel poursuive sa progression."
Article plus récent chevron_right
Deux joueurs toujours sous la menace
chevron_left Article plus ancien
Les Vertes veulent regarder en haut
keyboard_arrow_down Commentaires (48) keyboard_arrow_down