Romeyer met en exergue la formation, surtout pour combler le déficit

Formation | Publié le par Thomas | 45 commentaires
Si l'équipe réserve de l'AS Saint-Etienne est plutôt à la peine en CFA2, les équipes jeunes, elles, cartonnent ! Les U19 et les U17 ont tous pris la tête de leur championnat national il y a quelques jours et sont en positions idéales pour se qualifier pour les phases finales. Lors d'une rencontre avec les lecteurs du Progrès Haute-Loire, le président Roland Romeyer a évoqué la formation et son importance économique :

"La formation fait partie de l'ADN du club. Des joueurs qu'on a connus en 1976, beaucoup sortaient du centre de formation. Roger Rocher, Pierre Garonnaire et des gens compétents avaient des ides d'avant-garde comme la supervision des équipes. Je mise beaucoup sur la formation. Maintenant le football est devenu un football business mais on n'est pas un club richissime, nous n'avons pas les moyens de recruter des joueurs à coups de millions. Nous avons un problème de perte structurelle de 8 à 10 millions d'euro, par an. On doit donc impérativement vendre des joueurs. On a dû se séparer de Zouma, Guilavogui, Ghoulam... Nous devons intégrer des joueurs du centre en équipe première. Les jeunes peuvent faire des erreurs mais, avec l'expérience, on grandit. (...) Les jeunes, je les vois jouer et certains ont un niveau bien supérieur à la moyenne et intégreront l'équipe première."

Article plus récent chevron_right
Un ancien vert s'interroge sur la gestion de Galtier
chevron_left Article plus ancien
Pogba se sent l'âme d'un leader
keyboard_arrow_down Commentaires (45) keyboard_arrow_down