Romain Colange : "L'ASSE est-elle capable d'être belle à voir jouer ?"

Pros  #SASASSE   | Publié le par Judi | 22 commentaires

Après chaque rencontre de l'ASSE, un journaliste stéphanois nous livre sa vision du match. Ce soir, c'est Romain Colange, du Progrès, qui revient sur cette qualification arrachée en Lorraine contre Épinal.

"C'était un vrai match de Coupe avec une bonne petite ambiance. Ensuite, dès que Bouanga a marqué ça s'est un peu tassé, puis le break les vraiment calmé, avant que le penalty ne permette à tout le stade d'y croire. C'était un peu chaud ensuite, tout le monde a un peu tremblé, y compris sur le banc de touche où Claude Puel et Jessy Moulin ne tenaient plus en place.


"Il n'y a pas de système de jeu qui ressort"


Sur le terrain, en revanche, les Verts n'ont rien maîtrisé du tout. C'est même Épinal qui a fait le plus de jeu même si c'était loin d'être parfait. On sait qu'en Coupe tout se nivelle, et hier il n'y avait pas trois divisions d'écart sur le terrain. Le côté négatif est là, dans le jeu, les Verts ne se sont pas rassurés, et ça c'est inquiétant. Maintenant, est-ce que cette saison, l'ASSE est-elle capable d'être belle à voir jouer ? Je ne suis pas sûr. Déjà parce qu'il y a pas mal de blessés, et que le onze de départ n'est jamais le même deux fois de suite. Il n'y a aucune certitude qui se dégage dans cette équipe. Il n'y a pas de système de jeu qui ressort donc c'est compliqué d'être performant sur quatre-vingt-dix minutes. Cette saison, à part Nice et Nantes, les autres matchs sont pris à l'arrache, et ce sera le cas jusqu'à la fin de saison. C'est aussi ce qu'il y a de bien dans cette Coupe, il ne faut pas être beau mais passer. C'est ce que les Verts font. Avec cet esprit-là, ils peuvent pourquoi pas aller en finale, la gagner c'est autre chose.


"Prendre ce match a soudé un peu plus l'équipe"


On voyait les jambes vertes trembler, et les deux qui rassuraient, c'était les deux gamins dans l'axe. Ils font encore des erreurs, mais ils sauvent un nombre incalculable de situations, et la sérénité vient d'eux. J'ai même trouvé Debuchy en-dedans, tout comme le milieu de terrain qui jouait trop bas, avec Diousse qui en délicatesse techniquement. Bouanga sort l'équipe de cette situation avec un but magnifique, mais devant, Diony c'est toujours compliqué. Je suis le premier à reconnaître qu'il se bat, mais le rôle d'un numéro 9, c'est de marquer, et il en a mis un seul cette saison.

Forcément la victoire fait du bien. Si tu te fais taper par Épinal, tu es au fond du sac en allant à Brest, et là ça peut devenir très compliqué pour le maintien en Ligue 1. La demi-finale amène une carotte pour cet effectif assez étoffé, qui a envie de la jouer. Mais il y a aussi un objectif maintien dans ce championnat. Comme disait Faustine, ce n'est pas parce que c'est l'ASSE qu'ils ont le totem d'immunité face à la descente. Prendre ce match a soudé un peu plus l'équipe. De toute façon, les matchs qui arrivent en championnat vont ressembler à celui disputé hier. L'autre point positif, c'est que les Verts marquent deux fois avec trois tirs cadrés. Ils sont récompensés de leurs efforts, et cette réussite qui les fuit peut tourner."

Article plus récent chevron_right
CDF : Ce sera bien le jeudi !
chevron_left Article plus ancien
Une reprise en douceur
keyboard_arrow_down Commentaires (22) keyboard_arrow_down