Rodolphe Montagnier : "Nantes est une équipe plus solide"

Pros  #ASSEFCN   | Publié le par Evect | 12 commentaires

Un ASSE-Nantes fort ennuyeux, mais qui n’empêche pas Rodolphe Montagnier de nous livrer son analyse de la rencontre. 

"C'était le grand vide dans les tribunes, et les joueurs se sont mis au diapason hier. Je ne suis pas dans la catastrophisme non plus, mais l'état d'esprit m'inquiète. Il n'y a pas d'intensité ni de rythme, on s'aperçoit que tout le monde a un peu la tête dans le seau, et personne n'est capable de tirer le groupe vers le haut. On en est loin, mais si les Verts sont amenés à jouer le maintien, il faudra montrer autre chose. Au-delà d'aujourd'hui, il faut se projeter sur les prochains matchs, et désormais Metz et Nîmes sont des concurrents, ça tombe bien puisque ce sont les prochains adversaires. Certes, les Stéphanois sont plus proches de la quatrième place que de la dix-huitième, mais d'ici deux matchs, le constat peut être différent.


"Les joueurs changent sans arrêt de postes"


Toutefois, on ne peut écarter le fait que les nombreuses absences jouent beaucoup sur cet état général. Ce qui m'embête tout de même, c'est que l'on a des confirmations, Ryad Boudebouz ne montre pas ce qu'il faut. J'imagine que Mathieu Debuchy ne peut plus enchaîner comme avant, sauf que Palencia n'a servi à rien hier. Moukoudi se fait dépasser sur le deuxième but comme un gamin. Les uns après les autres, ils montrent des signes de faiblesse. Par ailleurs, Claude Puel n'a pas à se justifier de ses compositions d'équipes, mais je crois qu'il y a un jeu à faire dessus, ce n'est jamais la même composition. Les joueurs changent sans arrêt de poste. Le milieu de terrain était d'une lenteur terrible, que ce soit Cabaye, Camara ou Boudebouz.


Aujourd'hui, Nantes est une équipe plus solide que Saint-Étienne, et il n'y a rien à dire sur cette victoire. Pourtant, Christian Gourcuff n'était pas satisfait de son équipe, malgré tout, les Verts ne les ont pas vraiment mis en danger. Cela dit, le seul tir cadré de la partie, de Nordin, peut tout changer dans la partie. C'était un match très moyen de Ligue 1.


"Abi et Rivera ont amené de la vitesse"


L'histoire du public montre que cela ne fait pas tout. Pour Loïc Perrin, c'était un désavantage, sauf que Christian Gourcuff a fait remarquer qu'avec le public, si les Verts avaient réalisé la même mi-temps, ils seraient rentrés aux vestiaires sous les sifflets, et auraient eu les jambes tremblantes.

L'entrée de Charles Abi et Maxence Rivera ont amené de la vitesse. Abi a amené du poids devant et libéré Wahbi Khazri, qui a probablement été l'un des seuls qui tentait. Ce n'est pas un mauvais effectif donc je reste confiant. En revanche, ce qui est préoccupant c'est qu'on espérait que ce groupe récupère de la fraîcheur, et ce n'est pas le cas. Ce sont des joueurs vieillissants donc ils ne vont sans doute plus briller comme ils l'ont fait par le passé. Il faut espérer des retours, seulement Saliba est absent depuis très longtemps et ne revient pas. Cependant, admettons que les Verts récupèrent Saliba et Hamouma, mais ils n'ont pas joué depuis longtemps, donc pour livrer un combat physique ce sera compliqué pour eux. Le coach sent bien que ça coince, mais quels leviers lui restent-ils ?

L'autre problème c'est qu'en lançant des jeunes régulièrement dans une ambiance pareille, ils risquent de rapidement perdre leur enthousiasme. Il ne faudrait pas que cela les incite au départ car les conditions ne sont pas bonnes."

Article plus récent chevron_right
Trophées de la Décennie : les Derbys
chevron_left Article plus ancien
Puel va enregistrer des retours
keyboard_arrow_down Commentaires (12) keyboard_arrow_down