Riolo revient sur le derby !

Pros | Publié le par Florian | 31 commentaires
Comme à son habitude, Daniel Riolo est revenu sur la dernière prestation de l'AS Saint-Étienne face au voisin lyonnais. Comme beaucoup, le consultant RMC pointe du doigt le niveau des stéphanois dans cette partie et pas que...

"Il fallait vraiment un derby pour espérer voir un Sainté meilleur que lors des dernières matches. Et les Verts ont bien failli commencer comme l’année dernière. Ça joue haut, ça presse et ça met une bonne agressivité dans les duels. Sainté aurait même pu mener vite quand Hamouma a joué un face-à-face avec Lopes. Mais sur le corner complètement manqué qui a suivi cette action, Lyon a planté une sorte de couteau dans le dos des Verts. En une action, la partie bascule. 

L’OL a aligné beaucoup de joueurs offensifs et des joueurs de ballon. Des éléments techniques qui, même en jouant bas, peuvent sortir vite et aller faire mal à l’adversaire. Pour sa deuxième sortie de balle, Fekir marque un but de classe. 2-0, c’est violent. Lyon fait très mal avec peu.

Sainté ne démérite pas et essaye vraiment de jouer, mais ça manque de talent devant, de joueurs capables de bonifier les bonnes intentions du soir. Peu à peu, ces bonnes intentions déclinent. Une sorte de découragement semblent s’emparer des Verts. Lyon gère la fin de première période. En fait, le vrai souci de Sainté, c’est le manque de qualité globale. Ça manque de tout et surtout de très bons joueurs. Pardon pour la remarque, mais Jean-Michel Aulas qui aime tant parler oseille trouvera évidemment normal qu’un gros club avec trois fois plus de blé domine un petit.

Lyon est supérieur tout simplement et Sainté n’y peut pas grand-chose. Quand au début de la seconde période Lacroix prend un rouge, c’est terminé. Ce match n’aura finalement duré que 5-10 minutes. Un derby que Lyon s’est rendu facile en profitant très vite de ses occasions. Enfin, il faut dire une nouvelle fois à quel point Fekir est en feu en ce moment. A ce niveau-là, c’est un vrai joueur de classe. 

L’OL termine d’écraser son rival dans cette seconde période. Sur le 5-0, Fekir décide d’aller chambrer le public. Des supporters descendent sur la pelouse. C’est le bordel. Les joueurs ou les supporters coupables? L’histoire de l’œuf et la poule... On en reparlera."
Article plus récent chevron_right
Mercato : Hugo Broos proposé à l'AS Saint-Étienne
chevron_left Article plus ancien
Le stade suscite encore de vives interrogations
keyboard_arrow_down Commentaires (31) keyboard_arrow_down