Rencontre avec Chap, le plus célèbre des Stéphanois de Twitch

Club | Publié le par Paul | 6 commentaires

Suivi par plus de 250k followers sur les réseaux sociaux, Alexis Barret ou "Chap" rassemble chaque midi sur Twitch plusieurs milliers de viewers. Originaire de Roche-La-Molière, il se souvient d'Alex, de Feindouno ou encore de Nicolas Marin et revient avec nous sur l'arrivée de l'E-sport en L1. 


Salut Chap ! D'ailleurs comment devons-nous t'appeler ? Chap ? Alexis ? Un petit peu comme Batman et Bruce Wayne en fin de compte, tu as deux identités.
Sur internet, je préfère qu'on m'appelle Chap et dans la vraie vie je préfère qu'on m’appelle Alexis. Ouais, j'ai deux identités c'est un peu ça sauf que les gens savent que Chap est Alexis.


Parle-nous de ton parcours, de ton métier et de ce que tu fais au quotidien ? 
Écoute, je suis streamer sur League of Legends. Je suis également actionnaire de Solary. Plus exactement, je sui co-fondateur de Solary qui est une boite de streaming basée à Tours. C'est aussi une structure E-sport avec plusieurs équipes, sur plusieurs jeux notamment League of Legends, Fortnite, Hearthstone, Rocket League, Trackmania… C’est une des structures principales française. Et voilà, je viens de Roche-la-Molière, à côté de Saint-Etienne. J’ai fait toute ma jeunesse là-bas. De ma naissance à mes 19 ans et après, je suis parti m’exporter en Angleterre et je suis revenu après en France, quelques années plus tard.


Tu reviens de temps en temps dans la région ?
Bien sûr, toute ma famille est là-bas donc je reviens à la période de Noël, je reviens en été parfois… En général je reviens deux à trois fois par an. Mais maintenant j'ai une maison à Tours, c'est un peu plus eux qui viennent mais je reviens et ça fait plaisir de voir les potes aussi, les potes de collège, de jeunesse.


Quand on a grandi à Roche-la-Molière, est-ce que c’est difficile d'échapper à l’ASSE ou tu es passé un peu entre les gouttes ?
Ah non moi j’ai fait du foot quand j’étais petit au Football Club Roche Saint Genest, j'ai fait six ou sept ans la bas. Je me souviens qu'il y avait le père d’un copain avec qui on faisait du foot qui nous avait payé à tous une semaine de stage à l’ASSE. Je me souviens que c'était pendant la Coupe du Monde 2006. C’était il y a vraiment un moment. Donc non tu ne peux pas passer outre quand tu es de Sainté, c’est impossible.

En 2006, tu avais une dizaine d'années. Est-ce que ça a été tes premiers émois en tant que supporter de l’ASSE ?

Je me souviens que j’allais voir les matchs de foot chez mon oncle qui avait Canal+ à l’époque. Je regardais les matchs de chez lui. Si on parle d’un premier souvenir avec l’ASSE, je me souviens d’un ASSE-Amiens en Ligue 2. Je crois qu'on avait gagné 2-0 un truc comme ça, mais c’était vraiment il y a très, très longtemps.


Il y a des joueurs qui ont marqué particulièrement ta jeunesse de supporter ?
De mémoire le plus loin dont je me souvienne, l’un des premiers c’est Alex. Après, je me souviens de Sablé qui je crois est toujours à l’ASSE en tant qu’assistant coach. Après il y a eu plusieurs périodes. Je ne sais pas pourquoi je me souviens de Nicolas Marin aussi, pourtant je ne crois pas qu’il soit resté très longtemps, peut-être sa coupe de cheveux qui m’a marqué ! Feindouno c'était à cette époque-là pareil. Après il y a eu l’époque Matuidi, Gomis aussi, puis Aubameyang… Il y a eu beaucoup de monde à l’ASSE ! Alex c’est vraiment lointain, je me souviens de sa célébration. Après il y a Perrin, mais c’est déjà plus récent.


Le stade c'était un rendez-vous incontournable pour toi lorsque tu étais ici ?
Alors je n’y allais pas régulièrement parce que, en général, j'étais jeune donc c’était avec soit mon père soit avec mon oncle. Mais j’y suis un peu allé. J'ai des souvenirs où j’allais en Henri-Point, dans les tribunes assises. Ce n’était pas incontournable comme si j’y allais tous les week-ends mais j’y allais et quand j’y allais j’étais content d’y aller.


"En Stream,  ça m'arrive de voir des "Saint-Étienne représente", ça me fait marrer"

Est-ce que tu as quand même le sentiment d’être identifié comme le Stéphanois de Twitch ?
Oui, on n'est pas beaucoup honnêtement de Stéphanois sur Twitch, contrairement par exemple à Lyon où je sais qu’il y a Domingo, Zack Nani, qui sont des streamers qui se revendiquent supporters de l’OL. Des streamers fans de l’ASSE il n’y en a pas énormément et je pense que je dois être l’un des seuls. Le truc c'est déjà que le nom de la ville « Roche-la-Molière » n’est pas banal et je pense que ça a marqué un peu les gens, donc ils me le ressortent souvent. Ça me fait marrer parce que ça m'arrive des fois de parler un peu de ça, de Roche-la-Molière en stream et ça m’arrive souvent de voir des "Saint-Etienne représente" avec le pseudo avec "42" à côté. Je sais très bien que le mec est de la Loire. Mais oui, c’est vrai que du coup je suis un peu identifié à ça.


Il y a des streamers qui ne veulent pas forcément être identifiés en tant que supporters, notamment pour Paris et Marseille. Pour toi, ton attachement à l’ASSE n’est pas tabou ?
Non. C’est vrai que je ne suis pas non plus engagé dedans. C'est-à-dire que je ne vais pas faire le haineux des Lyonnais etc. Même si ça me fait marrer de voir des Lyonnais dans mon chat, parce qu’il y en a aussi, évidemment puisqu’à la base ils ne viennent pas pour moi qui parle de foot. Mais ça me fait marrer de voir les Lyonnais du chat qui diffament Sainté et vice versa. Donc non, il n’y a clairement pas de soucis là-dessus et je suis même fier de porter le maillot de Saint-Étienne en stream.


Tu parlais tout à l’heure de Domingo qui est le plus gros streamer français identifié comme supporter de l'OL. Est-ce que ça chambre un peu dans le Twitch-game ?
Oui ça arrive ! Dernièrement je ne peux pas trop me permettre de les chambrer mais quand il y a des derbies et qu'on gagne, j'aime bien leur mettre un petit message. Mais je n’ai pas eu trop l'occasion récemment !


L’ASSE est un rendez-vous pour toi chaque semaine ? 
J'essaye de regarder les matchs sauf quand c’est malheureusement le dimanche à 13h00. Je ne peux pas les regarder parce que je streame de midi à 14h mais sinon, que le match soit le samedi ou le dimanche et qu’il n’est pas à 13h, je le regarde à chaque fois. Je vais pas mal voir sur EVECT et je suis abonné aux vidéos que produit l’ASSE, ça ne s’arrête pas au match.


"Je pense que le sport a beaucoup à apprendre du E-sport"

Il y a un parallèle qui est souvent fait entre le sport et l'E-sport, c'est légitime pour toi ? 

Il y a plusieurs choses qui font que oui et il y a plusieurs choses qui font que non. Quand je pense que oui, c'est qu’il s’agit quand même d'une sorte de divertissement à regarder. Il y a du public, il y a des fans, il y a de l'engagement. Donc à ce niveau-là on peut comparer les deux. Pareil aussi dans la préparation, c'est en train de tendre un petit peu vers ce que peut être un club de foot ou un club de sport en général. L’E-sport tend vers ça un petit peu en termes de staff également. Mais à côté de ça, quand tu fais du sport, quand tu tapes un foot avec tes copains c’est l’inverse de quand tu fais un match sur Fifa. Il y a cet aspect physique qui est aussi, mine de rien, très présent dans le sport. Tu vas courir, tu vas te dépenser tandis que quand tu vas faire un Fifa avec des potes, tu ne vas rien dépenser du tout. Il y a du oui, il y a du non. En fin de compte je ne sais pas si on peut vraiment comparer l’E-sport avec le sport mais ce qui est sûr c’est que je pense que le sport a beaucoup à apprendre du E-sport et que ça pourrait être un bon moyen de rajeunir la cible des clubs de sport qui je pense, vieillit et c’est inévitable. Il y a eu quelques histoires récemment avec la Super League et diverses raisons du fait que notamment le foot ait un peu raté le coche avec les jeunes. Je pense que c'est réel. Je pense que l’e-sport pourrait être un bon moyen de rattraper ça.


Les clubs pros cherchent de plus en plus à s'affilier, soit à des structures, soit à des joueurs. En tant que streamer de League of Legends, que penses-tu des clubs comme Schalke ou comme le PSG, qui sont très investis depuis quelques années sur un jeu vidéo qui n'a finalement pas trop de rapport avec le foot ? 
Je pense que c'est quelque chose qui est plus intéressant. C'est-à-dire l’E-sport Fifa c'est, objectivement, une niche. C’est-à-dire qu’il y a très peu de gens qui suivent et c'est une petite scène E-sport alors que League of Legends avec Schalke, ils ont directement investi pour rester dans le top 20 européen. Malheureusement ils ont des difficultés financières cette saison et en plus de ça ils risquent la relégation donc ils sont plus ou moins forcés de vendre leur place. Mais oui, par exemple le PSG, ce qu’ils font, pour moi, c'est parfait, ils ont tout compris. Ils visent directement le marché asiatique avec une équipe, LGD en Chine. Ce sont les jeunes asiatiques qui sont le plus gros marché disponible au monde. Pour moi, c'est la meilleure chose à faire. Après, tout le monde n’est pas le PSG, tout le monde n’a pas l’argent du PSG, donc je pense qu'à l'échelle nationale, il y a des choses à faire aussi. Moi je pense que ça passera par d’autres scènes que celle de Fifa.


Le président de la Juventus, Agnelli expliquait que globalement 40% des 15-24 ans, n'avaient quasiment aucun intérêt pour le football. Est-ce que tu penses que le jeu vidéo dans sa globalité a plus d'avenir que le sport professionnel ?
Je ne sais pas s'il a plus d'avenir, mais c'est sûr qu’il a forcément du marché à gratter de toute façon. Moi, quand j'étais petit, j'avais un PC mais c'était pas la joie. J'avais une Playstation 1 et ce n'était pas la joie non plus. Donc forcément c'était mieux de regarder le foot et de jouer au foot. Plus le temps passe, plus ça a avancé et plus ça a évolué et il y a plusieurs sources de distraction autres que de regarder le foot à la télé. Je pense que c'est un peu inévitable que ça perde des parts de marché. Mais je pense quand même que malgré tout ça, le foot reste quand même archi dominant par rapport aux jeux vidéos. Après les jeux vidéos c’est un peu différent. Avec le foot tu es un peu obligé d’attendre le match si tu veux le regarder et puis tu ne peux pas vraiment jouer au foot tout seul. Honnêtement je dirai que le foot n’est pas non plus dans une situation catastrophique par rapport aux jeunes. Mais c’est sûr que si on compare aux autres générations, la part de marché n’est clairement pas la même.


Puisqu’on a fait la comparaison E-sport/sport, est-ce qu'il y a des ultras du web ?
Oui, oui il y en a. Typiquement, il y a Karmine Corp, qui sont arrivés avec leurs délires d’ultras. En fait, à la base, c'est plus un délire qu’autre chose mais c'est devenu du réel. C'est-à-dire que les mecs sont vraiment à fond, ils soutiennent vraiment à 100%. Donc oui, il y a des ultras du web. Ils n’ont pas encore des noms comme les Magic Fans ou les Green Angels mais il y en a.


"Dans un système où il y a de la compétition, il faut qu’il y ait un mec qui injecte de l’argent"

Pour en revenir un petit peu à l’ASSE, quel regard portes-tu sur la saison et globalement sur ce qui se passe au club sportivement depuis deux, trois ans ?

En tant que dirigeant d’une équipe E-sport, je vais essayer de faire le rapprochement. Dans l’E-sport, si tu as de l'argent, tu gagnes. C’est-à-dire que si tu as de l’argent tu achètes les meilleurs joueurs et tu gagnes ou en tous cas tu te mets très bien dans le classement. Je pense que dans le foot c’est la même chose. Si tu as de l'argent, tu peux garder tes bons joueurs et tu peux acheter des bons joueurs. Du coup, tu vas pouvoir jouer le haut de tableau. Nous, on est un peu dans une situation où j'ai l'impression qu’à l'époque de Galtier, Gasset ça flambait un peu l’argent et puis maintenant malheureusement il y a eu un retour à la réalité, un petit peu avec l’histoire de Mediapro et puis avec le Covid aussi. Donc ça a remis les pendules à l'heure. En fait je pense que dans un système où il y a de la compétition, il faut qu’il y ait un mec qui injecte de l’argent derrière sinon tu ne vas jamais voir le haut niveau et tu vas être "condamné" à être un club formateur. Je pense que dans la situation actuelle on peut difficilement prétendre à mieux. Évidemment on peut jouer le milieu de tableau ou un tout petit peu plus haut mais on ne peut pas prétendre au top de la L1.


As-tu des joueurs pour lesquels tu as un coup de cœur dans l'effectif actuel ?

J'aime bien Arnaud Nordin parce que j’avais fait la présentation du maillot de cette saison avec lui pour le Coq Sportif. Et depuis on se follow sur Twitter et on s’envoie des messages de temps en temps après les matchs. Mais coup de cœur… j’aime bien Yvan Neyou. J’aime bien le joueur et j’aime bien le personnage. Je le trouve attachant. Je le trouve sympathique.


Tu as suivi que le club était à vendre ? Tu es dirigeant d'une équipe E-sportive, tu as un peu de sous de côté pour racheter l’ASSE ou non ?

(Rires) Non, comme j'ai dit je pense que si tu veux jouer le top il te faut de l’argent à mettre dedans et malheureusement moi j’ai pas assez d’argent à mettre dedans. Donc malheureusement non, ça ne sera pas moi.


Quel regard portes-tu sur l’arrivée des clubs sur Twitch ?

Je pense que c’est une bonne chose tant que c’est bien fait. C'est-à-dire qu’il y a quand même un processus de création de contenu, il faut trouver des idées et mettre ça en place. Mais tant que c’est bien fait je trouve ça bien. Typiquement, je trouve que ce que fait l’ASSE avec les avants matchs, c'est pas mal. C’est bien que ce soit quand même l’un des premiers clubs à l’avoir fait. Je crois qu’il y avait l’OM aussi qui avait streamé un match amical, c’est bien et puis le contenu est bon. Donc pour moi, si le contenu est bon, que le présentateur est à l’aise et qu’à la limite tu mets des gros noms... Moi par exemple ça me ferait plaisir de présenter le truc après je ne sais pas si j'en serais capable. Mais en tout cas si tu amènes les noms, en tout cas à l'écran, et que le contenu est bon, il n'y a pas de raison que ça ne marche pas.


Il y a une manière de faire ? Il faut arriver avec les bons codes pour être pris au sérieux par la communauté sur Twitch ?

Clairement. De toute façon, disons que c’est un peu une communauté de niche. Mais qu'elle l’est de moins en moins parce que c'est de plus en plus popularisé. Mais c’est un peu un terrain que la communauté n’a pas envie de laisser à n'importe qui. C'est sûr que si tu arrives avec tes gros sabots et que tu dis  "Ok, ça va se passer comme ça et pas autrement, tu vas te faire allumer". C'est arrivé un peu avec BFM TV qui a essayé de lancer un type d’émission sur Twitch. Je pense qu'il y a quand même des codes propres sur la plateforme. Je pense qu’on ne peut pas faire n'importe quoi parce que les codes sont propres à la communauté. Donc tu t’attaques directement à la communauté si tu ne fais pas ça correctement.


Retrouvez l'interview complète et dans son intégralité


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

keyboard_arrow_down Commentaires (6) keyboard_arrow_down