Qui es-tu Luis Sanchez ?

Pros | Publié le par Faustine | 30 commentaires
Recruté par l'ASSE cet été, Luis Sanchez débarque dans le Forez avec un nom qui ne parle à personne. Pur produit de l'América de Cali, club auquel il appartient d'ailleurs toujours, le natif de Cucuta devra dans un premier temps s'imposer au sein de la réserve de Razik Nedder avant de rêver de Ligue 1. Un parcours qui rappelle celui de plusieurs jeunes joueurs colombiens exportés en Europe, dont devra s'inspirer le néo-stéphanois selon Pierre Gerbeau, journaliste pour Lucarne Opposée en Colombie et spécialiste du football sud-américain.

Un profil à polir
"Luis Sanchez, c'est un jeune, il va avoir 19 ans. Il n'a pas un gros bagage professionnel, il doit compter quinze matchs et il a dû en commencer à peine la moitié comme titulaire. C'est un jeune comme il y en a beaucoup d'autres en Colombie. C'est vrai qu'il aurait pu faire la Coupe du Monde U20, mais il a été blessé. C'est d'ailleurs un problème, parce que ce n'est pas sa première blessure. Ce semestre par exemple, il a été convoqué pour le premier match où il a joué vingt minutes avant de sortir. C'est quelque chose qui peut inquiéter. Sur ses qualités, ses défauts... C'est compliqué d'avoir un avis très précis. Il est encore très jeune, il est en formation. On peut voir très facilement, et c'est comme ça qu'il s'est fait connaître ici et qu'on s'est dit "ah ouais, quand même, il y a du potentiel chez ce jeune", sa capacité d'élimination et de vitesse, notamment balle au pied, qui est très intéressante. Les qualités, elles sont là. Chaque fois qu'il est entré en jeu, il a montré des choses intéressantes. Après, ses défauts, il a le temps de les corriger. C'est bien qu'il aille à Saint-Etienne pour ça. (...) Si on regarde par rapport aux autres jeunes de son âge, il n'est pas forcément en avance non plus. Par exemple, il y a Luis Sinisterra qui est à Feyenoord et qui est titulaire. Lui est déjà en Europe et il est bien implanté. Pareil pour Ivan Angulo qui est à Palmeiras à 20 ans... Si on regarde les joueurs du même profil que lui, Luis Sanchez n'est pas en avance. C'est quelque chose sur lequel il doit progresser. S'il peut faire quelques apparitions en pro cette année, ce sera très bien. Il faudra regarder comment il progresse en National 2 pour voir s'il est capable de frapper à la porte du groupe professionnel et s'il peut combler le retard qu'il a sur d'autres profils colombiens au même âge."


Qu'est-ce que l'América de Cali ?
"Il fait partie des trois grands ici en Colombie avec l'Atlético National et Millonarios. C'est un club où l'on va retrouver des points communs avec Saint-Etienne. C'est un palmarès très solide, treize titres de champion et quatre finales de Libertadores. C'est un club qui n'a rien gagné depuis beaucoup de temps. Leur dernier titre remonte à il y a plus de dix ans. La pression est forte, le stade n'est pas rempli tous les jours de l'année mais quand tu mets les pieds là-bas, tu as la pression. C'est un club qui est à part. Former des jeunes, c'est quelque chose d'assez récent pour eux. (...) À l'époque, ils faisaient venir les meilleurs joueurs argentins, paraguayens... C'est un club qui a fonctionné comme ça pendant ses heures de gloire. Au milieu des années 90, quand ils font leur quatrième finale de Copa Libertadores, ils ont très peu de joueurs formés au club. Avant, les joueurs formés chez eux se comptaient presque sur les doigts d'une main. Ils ont dû le faire parce qu'économiquement les caisses étaient vides et parce qu'ils ont passé quelques années en deuxième division. Il n'y a plus d'argent donc ils se sont mis à former des jeunes et Luis Sanchez en fait partie."




Photo de Luis Francisco Sanchez
chevron_right Voir la fiche de Luis Francisco Sanchez
Article plus récent chevron_right
J8 : Chez les Crocos le dimanche
chevron_left Article plus ancien
100% Club avec Evect sur France Bleu
keyboard_arrow_down Commentaires (30) keyboard_arrow_down