Puel : "Un moment historique"

Pros | Publié le par Judi | 16 commentaires

Interrogé par Jacques Vendroux pour notre partenaire France Bleu Saint-Étienne Loire, Claude Puel est revenu sur la qualification des Verts en finale de Coupe de France. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a été marqué par l'engouement populaire.

"Cette finale c'est quelque chose d'assez exceptionnel. Il faut le vivre de l'intérieur, et cette fin de match en particulier. On fait un très bon match contre Rennes, on prend un but contre le cours du jeu, on égalise, et puis on gagne dans les dernières secondes des arrêts de jeu, puis ce fut un déferlement. Le public est venu sur la pelouse, mais c'était magnifique, convivial, on sentait l'émotion. Les gens pleuraient, les joueurs aussi. J'ai vécu des qualifications avec Monaco, mais même s'il y avait un plaisir énorme, cela n'atteignait pas cette dimension émotionnelle. C'est quelque chose de rare et de particulier. Elle passionne tous les Français, car, par essence on démarre par les petites divisions, et tout le monde se sent concerné.


"Notre fil rouge c'est le championnat"


Le championnat est une chose, mais la Coupe de France permet à tous les petits clubs d'aller le plus haut possible en détrônant le club supérieur hiérarchiquement, et on encourage le petit. Quand je dis ça, j'espère que tout le monde sera derrière Saint-Étienne. Bien sûr que sur le papier, le PSG est favori, et s'ils n'ont pas trop d'absences ils sont presque injouables car ils ont une capacité à élever leur niveau de jeu qu'on a subi en championnat et en Coupe de la Ligue. Certes, nous avons rapidement joué en infériorité numérique, mais c'est une finale, on verra bien. Puis, c'est le charme de la Coupe de France d'aller détrôner le club supérieur. C'est normal d'être passionné par cette Coupe mais il faut faire attention car notre fil rouge c'est le championnat et il faut prendre des points car nous sommes mal classés. Le mieux pour préparer cette finale c'est d'être en capacité de prendre des points en championnat et remonter au classement.



Dans tous les cas c'est un moment historique car cela faisait 38 ans que Saint-Étienne n'avait pas disputé de finale de Coupe de France. Cela ravive beaucoup de souvenirs chez les supporters, et même chez les joueurs dont ceux qui l'ont disputée en 82. Il y a beaucoup d'émotion autour de cette finale, et ce sera un plaisir de la disputer. On sera compétitif pour ce match. Cela n'a pas toujours été un bon souvenir pour moi, car quand on la dispute on a envie de la gagner. J'avais perdu contre Metz, Marseille, puis on a gagné contre Marseille puis Paris. D'ailleurs il faudra que je fasse une réclamation car on ne m'a jamais compté cette dernière, puisque j'étais suspendu après que M. Wurtz m'a donné un carton rouge en demi-finale à Lille. Je pense qu'en ayant joué tous les matchs sauf la finale, j'aurais dû être sur les tablettes (rires)."

Photo de Claude Puel
chevron_right Voir la fiche de Claude Puel
Article plus récent chevron_right
Othman avec les Bleuets
chevron_left Article plus ancien
Coup de tête : "Ils l'ont fait"
keyboard_arrow_down Commentaires (16) keyboard_arrow_down