Puel : "Neyou, c'est une matière première vraiment superbe"

Pros | Publié le par Tibo | 14 commentaires

Quand quelques jours avant la finale de la Coupe de France, Saint-Etienne annonce la signature d'Yvan Neyou en provenance de la réserve de Braga (3e div portugaise), dans le but de renforcer l'effectif de Claude Puel, beaucoup s'interrogent sur ce choix. L'entrée en jeu du Camerounais face au Paris Saint-Germain cloua le bec de tout le monde. Dans le long entretien qu'il a accordé à SO Foot, Claude Puel revient sur son choix de faire signer ce joueur, alors inconnu au haut niveau. 

"Chez Neyou, ce qui m'intéressait, c'était sa qualité technique, son volume, sa façon de relancer et d'être à l'aise avec le ballon, d'avoir toujours la tête qui prend les infos, d'anticiper, de regarder. En plus, au téléphone, j'entends quelqu'un de passionné, qui aime parler football, qui comprend le jeu, qui est intelligent. Quand je le lance en deuxième mi-temps contre Paris, on est à dix, il a très peu d'entraînements avec nous, mais j'ai vu ce qu'il a fait dans les jeux. Franchement, je me doutais qu'il allait donner un petit coup de fouet, mais peut-être pas qu'il allait prendre une telle dimension, qu'il allait afficher autant de caractère.

Je ne fais pas 36 discours, il rentre, et il va s'allumer direct avec Neymar : petit pont, et derrière il enchaîne, part aux avant-postes, récupère des ballons... En fait, son caractère a permis de mettre en évidence ses qualités techniques, sa vitesse, sa capacité de récupérer, de jouer sous la pression, de casser des lignes s'il le faut, de changer de rythme. Quand il finit un petit jeu, même un tennis-ballon, si jamais il le perd, il devient fou. Ça devient rare, ça... Neyou, c'est une matière première vraiment superbe."


Satin Anti-Lyonnais disponible
Photo de Yvan NeyouPhoto de Claude Puel
chevron_right Voir la fiche de Yvan Neyou, Claude Puel
Article plus récent chevron_right
Camara : "Le coach sait que je suis un soldat"
chevron_left Article plus ancien
Mercato : Saliba est très courtisé
keyboard_arrow_down Commentaires (14) keyboard_arrow_down