Puel : "Moi ce que je souhaite, c'est qu'on se lâche"

Pros  #PSGASSE   | Publié le | 47 commentaires

Présent en conférence de presse devant la caméra de la FFF, Claude Puel a répondu aux questions de la presse régionale et nationale. L'entraîneur des Verts s'est notamment exprimé sur la forme de son adversaire et le contexte général de cette finale de Coupe de France.

Ça fait du bien de retrouver le vrai football ?

On aurait aimé que ça se fasse dans les meilleures conditions avec notre public, nos supporters. On sait l'impact qu'ils peuvent avoir sur un match. On a vécu une demi-finale extraordinaire dans le scénario. On apprécie de rejouer au football mais c'est dans des conditions particulières. On essaye de s'y préparer au mieux mais avec pas mal d'interrogations. 


L'ASSE a repris plus tôt, a joué plus de matchs amicaux. Est-ce que vous pensez être en avance par rapport au PSG ?

Les deux équipes ont fait une préparation différente. On a repris plus tôt, on a fait un petit peu de foncier, une préparation sûrement un peu plus lourde. Paris a fait plus léger, avec beaucoup de changements de rythme. Je pense qu'ils ont moins de fond mais on voit ce qu'ils sont capables de faire sur la première demi-heure. 


Craignez-vous que vos joueurs soient tétanisés au regard de leurs deux derniers résultats face au PSG ?

On n'est pas favoris. L'objectif c'est de s'éclater. D'être à un très bon niveau, d'être acteurs de ce match. Après je rappelle que lors des deux derniers matchs, à chaque fois, on a eu un expulsé à la 20/25e. En infériorité numérique face à cette équipe, ça ne pardonne pas. Malgré tout, à chaque fois, on n'est pas resté derrière. Moi ce que je souhaite, c'est qu'on se lâche. On n'a rien à perdre, bien au contraire. 

Photo de Claude Puel
chevron_right Voir la fiche de Claude Puel
Article plus récent chevron_right
Tuchel : "C'est clair, on veut gagner"
keyboard_arrow_down Commentaires (47) keyboard_arrow_down