Pier Gauthier veut sauver l'ASSE

Pros | Publié le par Tibo | 17 commentaires

Ancien tennisman, Pier Gauthier a vu sa carrière se terminer précipitamment en raison de problèmes au dos. Il a par la suite embrassé une carrière de coach mental avec succès, exerçant notamment à l'ASSE du temps de Christophe Galtier.

Dans les colonnes du Progrès, il évoque les possibles bienfaits de ce type de coaching : "Pour avoir été joueur, quand tu n’es pas bien mentalement, tu es dix fois moins bon sur le terrain. Tu ne peux plus gagner. Il m’arrive souvent de prendre des athlètes en crise de confiance, qui par ailleurs font une belle carrière. En trois mois, je vous les ramène en forme. Mon rôle, c’est de faire en sorte que le ou les joueurs ne soient plus tétanisés par l’enjeu, parviennent à se libérer, exprimer leurs compétences. Quand on est dans la difficulté, ce qui est gravissime c’est de ne pas explorer toutes les pistes possibles pour s’en sortir. Un vainqueur est un rêveur qui ne renonce jamais."

Cet aide à un coût, entre 10 000 et 15 000€ par mois mais Pier Gauthier ne manque pas de rappeler que le coût d'un mercato hivernal raté est bien plus important... 


Pour l'expérimenté Denis Troch, le coach mental peut-être un véritable atout s'il est bien utilisé, c'est à dire avec parcimonie : "Le préparateur mental, peut s’autoriser un suivi annuel, une dizaine d’interventions par an. En revanche, si le Coach Mental vit dans le club, il va encaisser les émotions toxiques et se retrouver dans la même spirale. En agissant de façon ponctuelle, en conservant une certaine neutralité, il ne peut pas subir d’influence toxique."


Et le désormais préparateur mental de préciser :  "Moi aussi quand j’étais entraîneur, je pensais que la préparation physique et la préparation mentale étaient le domaine de prédilection du coach. Eh bien c’est faux. On ne peut pas faire de l’approche mentale comme de la préparation physique."


keyboard_arrow_down Commentaires (17) keyboard_arrow_down