Peu probable que la majorité des clubs survivent à la prochaine saison

Finances | Publié le par Tibo | 37 commentaires

Le football français est en danger, on le dit et on le répète depuis de nombreux mois. La crise sanitaire conjuguée à la défection de Médiapro a entraîné le football français dans une crise sans précédent. 

Alors que les clubs doivent prochainement passer devant la DNCG, le président de l'organisme de gestion et de contrôle des clubs s'est exprimé sur La Chaîne Parlementaire, se montrant très alarmiste pour la saison à venir et pour la survie des clubs. 


"On est dans un modèle aujourd'hui, on a une base de coûts qui est installée de l'ordre de 2.8 / 2.9 milliards d'euros. On a une capacité de génération de revenus, qui, si l'on prend des droits TV autour de 650M€, serait de l'ordre de 1.7 milliard d'euros, à partir du moment où on remet des gens dans les stades et que l'on revient vers des moyennes de jauges avant Covid.

chevron_right À lire aussi
Droits TV : Un accord enfin proche

Vous voyez bien qu'on est dans un modèle qui n'était pas pérenne, qui permettait d'affronter éventuellement une crise. Le football professionnel français est rentré dans la crise du Covid avec 1.7 milliard d'euros de fonds propres et 500M€ de dettes. Si il n'avait eu qu'à affronter le Covid, on aurait pu imaginer que ce niveau de fonds propres aurait permis de passer cette crise avec un minimum d'encombres. Affronter le Covid plus le défaut de Médiapro, ça relevait de la mission impossible. 


Le football français va sortir d'ici au 30 juin à la fin de la saison 2020-2021 exsangue en matière de fonds propres. Il restera un demi milliard de fonds propres, mais c'est l'arbre qui cache la forêt parce que ce demi-milliard est localisé sur deux ou trois clubs. Tous les autres clubs auront des fonds propres à zéro, voir des fonds propres négatifs. La dette va passer de 500M€ à 1 milliard. Sans restructuration, sans procédure collective. On restera avec une base installée de coût de l'ordre de 2.8 / 2.9 milliards d'euros. Sans apport massif des actionnaires existants, il est peu probable que la majorité des clubs puisse survivre à la saison 2021-2022."



10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

Article plus récent chevron_right
Caïazzo encore pointé du doigt
chevron_left Article plus ancien
Bouanga rĂŞve de Ligue des Champions
keyboard_arrow_down Commentaires (37) keyboard_arrow_down