Péricard aurait pu rester à Saint-Etienne

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 16 commentaires

Formé à Saint-Etienne, Vincent Péricard n'a pas eu la carrière qu'on lui promettait. Il avait pourtant quitté jeune son club formateur, pour signer son premier contrat professionnel à la Juventus de Turin. 

Mais sa mauvaise hygiène de vie et un message envoyé à la femme du directeur sportif de la juve a fait basculer sa carrière dans la rubrique faits divers, avec également un passage par la case prison.

Dans les colonnes de l'Equipe, Péricard revient sur son échec et sur son départ prématuré de Saint-Etienne : "Je suis un peu déçu par ma carrière, par rapport à mon potentiel, aux qualités que j'avais à la Juventus (en 2000). Douze ans après, j'ai pris ma retraite à cause des blessures, liées à mon manque de discipline, d'hygiène alimentaire, de sommeil... Une fois que j'ai dit ça, j'ai aussi conscience d'avoir vécu une expérience unique avec la Juventus de Buffon, Zidane et Del Piero. Cela témoignait de mon niveau à cet âge. La Juve ne m'a pas recruté par hasard.

On ne m'a pas donnée ma chance à Saint-Etienne. La Juve m'a proposé un contrat professionnel contrairement à Saint-Etienne. Quand les dirigeants stéphanois ont appris que j'étais allé à Turin, que la Juve me donnait tout, ils se sont réveillés : "On va te faire jouer, on va t'offrir un contrat..." C'était trop tard, je n'avais pas senti leur confiance. S'ils m'avaient tenu ce discours avant, je suis sûr que je serais resté à Sainté, car j'étais fier et content d'être là-bas, j'avais toute ma famille, mes amis."


Satin Anti-Lyonnais disponible
keyboard_arrow_down Commentaires (16) keyboard_arrow_down