Pas de Niçois à Geoffroy

Pros | Publié le par Tibo | 22 commentaires
Nouvelle interdiction de déplacement qui touche les supporters, nouvelle atteinte aux libertés fondamentales de notre pays. Mais cette fois-ci, l'OGC Nice s'insurge contre cette décision et prend la défense de ses supporters.

Nous avons appris que nous ne serons pas au complet à St Etienne. Notre équipe évoluera sans ses supporters dimanche. Un arrêté préfectoral de stationnement, circulation et d’accès au stade Geoffroy-Guichard a été publié à leur encontre et les privera de ce classique du championnat de France.

Nous considérons cette décision profondément injuste. Cinq mois après le match aller, cet arrêté constitue au mieux un oubli, au pire une négation des responsabilités qui se sont dégagées de la décision de la commission de discipline de la LFP dans les incidents survenus en novembre, à l’Allianz Riviera.

Victimes à l’époque, nos supporters le sont à nouveau aujourd’hui, sous une autre forme, en se voyant interdire d’aller soutenir leur équipe et ce de manière arbitraire.

Cette décision revient à banaliser, progressivement, les interdictions de déplacement. Pour ne pas constituer des atteintes à la liberté de circulation, elles ne sauraient devenir systématiques. Elles doivent être motivées par des conditions exceptionnelles.

Nous ne comprenons pas cette nouvelle interdiction de déplacement, la quatrième fois cette saison, qui apparait totalement disproportionnée au regard du comportement de ses supporters.

Sanctionner sans discernement, c’est minorer, voire ignorer, l’ambiance festive, familiale et populaire qu’ils contribuent à créer toutes les deux semaines à l’Allianz Riviera cette saison.

Si nous contestons certaines injustices nées d'interdictions de stade abusives, nous continuerons de combattre et condamner toute forme de violence sous toutes ses formes en déposant systématiquement plainte contre les auteurs d'infractions à la loi.

Intransigeant sur ces questions, le club est d’autant mieux placé pour dénoncer aujourd’hui les nombreux amalgames et raccourcis dont sont victimes certains de ses plus fidèles partisans.

Direction, staff et joueurs témoignent leur solidarité à tous ses supporters empêchés, par ces décisions, de vivre pleinement leur passion, en étant privés de leur plaisir d’aller simplement encourager leur équipe à l’extérieur.

L'OGCNice souhaite ardemment que dans les prochaines semaines et prochains mois puisse s'ouvrir en concertation avec les autorités du football et de l'état, une réflexion pour faire en sorte que le football reste un sport populaire et que les stades français puissent accueillir en toute sécurité tous types de supporters sans recourir systématiquement à des interdictions de déplacements.

Article plus récent chevron_right
Guilavogui frappé par Koné
keyboard_arrow_down Commentaires (22) keyboard_arrow_down