Parcage : L'ASSE à contre-courant de la Ligue 1

Stade | Publié le par Tibo | 15 commentaires

Lorsqu'il faut monter au créneau pour défendre les droits des supporters et s'opposer aux instances, ils ne sont pas nombreux à se révolter... 

En revanche, dès qu'une occasion se présente de réduire un peu plus les droits des supporters, une certaine unanimité parvient à se dégager.

L'Equipe rapporte que la grande majorité des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 se sont entendus sur le sujet, sous-couvert de crise sanitaire. 31 clubs sur 35 n'accueilleront pas les supporters adverses !
La région Auvergne-Rhône-Alpes (du moins l'Auvergne et la Loire) fait presque figure de résistante, puisque Clermont comme Saint-Etienne ont pris la décision d'accepter les supporters adverses.


Une position qu'on ne peut que saluer. Le football doit rester accessible à tous, et ce, malgré les restrictions prises. Car, qu'on se le dise, ce qui pousse la majorité des clubs à faire ce choix est une fois de plus le business. Les tarifs pour les visiteurs étant désormais réglementés (10€ maximum), la possibilité de vendre des places au prix-fort est écartée, au moins pour les supporters adverses. 


Satin Anti-Lyonnais disponible
Article plus récent chevron_right
Wesley Fofana pré-convoqué avec les Espoirs
chevron_left Article plus ancien
L'ASSE aurait pu recruter Alphonso Davies
keyboard_arrow_down Commentaires (15) keyboard_arrow_down