Mortel veut garder les pieds sur terre

Féminines | Publié le par Joris | 4 commentaires

Après l'incroyable victoire de ses joueuses face à Marseille hier (3-2), Laurent Mortel veut garder les pieds sur terre malgré le petit matelas d'avance que comptent maintenant ses joueuses au classement, cinq points sur Marseille, second. 


Laurent Mortel : "C'est un avantage maintenant on a fait onze matchs et il en reste onze. Il faut donc être capable de réitéré ce qu'on vient de faire. Il y aura des matchs compliqués à l'extérieur, il faudra ne pas perdre de points et être capable de maintenir ce niveau. Mais c'est vrai qu'on a peut-être un petit matelas qui nous permet maintenant d'être moins sous pression et de jouer plus libéré. Je pense néanmoins que l'équipe s'est libérée aujourd'hui. Même s'il y avait des enjeux j'ai vu une équipe libérée qui a posé de vrais problèmes à cette équipe de Marseille. Il faut juste qu'on solutionne les deux buts qu'on a pris, c'est ce qui me dérange un petit peu."

C'est Esther Okoronkwo qui a donné la victoire à l'AS Saint-Étienne dans les ultimes instants, elle qui n'avait pas joué pendant de longs mois après une grosse blessure. Laurent Mortel s'est exprimé à son sujet : "Concernant Okoronkwo, Mathieu (Dupré) le préparateur athlétique a fait le travail. Cela faisait huit mois qu'elle n'avait pas joué. Maintenant on sait que c'est étape par étape, c'est long. Esther (Okoronkwo) a marqué mais elle n'est pas encore capable de jouer 90 minutes. Par contre ça va lui faire un grand bien, ça nous fait un grand bien aussi. Une attaquante, cela doit marquer. Cela va peut-être lui permettre de se mettre dans ce que moi j'attends. C'est le genre de match que j'aimerais qu'on répète dans son intensité et ses intentions."


Photo de Laurent MortelPhoto de Esther Okoronkwo
chevron_right Voir la fiche de Laurent Mortel, Esther Okoronkwo
keyboard_arrow_down Commentaires (4) keyboard_arrow_down