Mortel : "Cette victoire c'est celle d'un groupe solidaire"

Féminines | Publié le par Joris | 6 commentaires

La section féminine de l'AS Saint-Étienne s'est imposée hier après-midi du côté de Thonon face à Thonon Évian Grand Genève sur la plus petite des marques (0-1). C'est la dixième victoire des Vertes toutes compétitions confondues. 

C'est le neuvième succès en autant de rencontre de championnat pour l'AS Saint-Étienne qui est plus que jamais en tête de la division 2. Cependant, cela n'a pas été une partie de plaisir à Thonon hier. Si les Vertes ont ouvert le score en seconde mi-temps grâce à DePriest bien servie par Legrout, elles ont concédé un pénalty dans les toutes dernières secondes. Maryne Gignoux est parvenue à le sortir pour que les Vertes continuent leur sans-faute. 

Sur le site officiel du club, Laurent Mortel est revenu sur la rencontre : "C’est le genre de match auquel on s’était préparé, relativement équilibré. On avait accepté de jouer différemment en prenant compte des forces adverses. Il fallait accepter les tâches défensives mais se projeter rapidement une fois le ballon récupéré. Grâce à notre milieu de terrain récompensé et au mérite, nous avons logiquement ouvert le score. Ensuite, Thonon avec son système nous a posé des problèmes avec de longs ballons vers des joueuses athlétiques. Sur le match, sur le contenu, la manière, et l’attitude, cette victoire est méritée. C’est celle d’un groupe solidaire. Certaines valent trois points mais celle-ci vaut encore plus. Dans des moments difficiles, il faudra s’appuyer sur ces souvenirs-là. Il est urgent de continuer de travailler, nous sommes tous heureux mais rien n’est fait. On a un objectif, un projet, une accession qu’il faut valider."



Photo de Laurent Mortel
chevron_right Voir la fiche de Laurent Mortel
keyboard_arrow_down Commentaires (6) keyboard_arrow_down