Mortel : "Ça parait insensé de vous dire que je ne suis pas satisfait"

Féminines | Publié le par Paul. R avec Joris. S | 6 commentaires

Les Vertes n'ont pas dans le détail hier au stade Salif-Keïta de l'Étivallière en s'imposant sur le score de dix buts à zéro face à Nîmes. Après la rencontre, le coach de l'AS Saint-Étienne, Laurent Mortel est revenu sur la rencontre à notre micro. 

Si ses joueuses ont fait le job face à Nîmes, grâce à des réalisations de Jésus (22e), Tapia (39e), Caputo (45e, 45e+1), Browne (46e, 68e), Blanchard (49e), Carchio (54e), Anglais (78e) et DePriest (81e), le coach de l'AS Saint-Étienne n'est pas apparu pleinement satisfait de la rencontre de ses joueuses. 

Laurent Mortel :  "Je suis satisfait du résultat à la fin du match mais au risque de surprendre, je suis insatisfait sur le contenu de la première mi-temps, on a trop d’occasions en début de rencontre et nous ne sommes pas efficaces, on n’occupe pas les postes et les zones que je demande, on n’était pas totalement dans notre projet de jeu, ça m’a posé problème. Même si on mène 4-0 à la pause, on a recadré et re-situé les choses. J’estime que notre équipe est capable de developper un meilleur football, ça s’est mieux vu en seconde période. Ça peut paraitre insensé de vous dire que je ne suis pas satisfait, mais je le dis et je l’assume.


Le changement de dispositif en début de seconde période c’était pour associer Peyton (Depriest) et Phoentia (Browne) dans un 3-5-2, chose que je n’avais eu l’opportunité d’essayer. Au regard de l’adversité et du rapport de force et le score, je me suis permis de retirer un défenseur et de jouer autrement pour voir d’autres choses. Ça permet de ressortir plusieurs situations que nous pourrons re-travailler. Maintenant on sait qu’on peut aussi faire très mal dans ce dispositif là.


Marseille fait un très bon début de saison, on n’a pas encore joué les mêmes adversaires, ils n’ont pas pris de but cette année, il est trop tôt pour faire un état des lieux pour l’instant, on s’occupe de nous, nous avons quatre matchs pour quatre victoires. On va enchainer deux déplacements sur les trois prochains matchs, je pense qu’on y verra un peu plus clair à la fin du mois d’Octobre. Si ça doit se jouer en janvier face à eux (Marseille) et bien ça se jouera comme ça, chaque match sera différent, on voit qu’ils ont eu des difficultés au Puy (0-1), on aura sans doute les mêmes difficultés, à nous de les résoudre. Des équipes vont être capables de fermer, de patienter et de vous contrarier, à nous de perdre le moins de points possibles et d’être focus sur ce que nous sommes capables de faire. 


Cela fait 12 semaines que nous travaillons non-stop, on double les entrainements, on est sur les terrains depuis le 18 juillet, les filles n’ont pas eu un week-end, on a décidé de couper et de donner trois jours off pour qu’elles retrouvent leurs familles. On reviendra avec de la fraicheur pour une nouvelle série de quatre matchs, elles méritent d’avoir cette coupure... maintenant quand un coach donne quelque chose, il est en attente d’autres choses, ce n’est pas totalement un hasard non plus."


Photo de Laurent Mortel
chevron_right Voir la fiche de Laurent Mortel
chevron_left Article plus ancien
Le programme de la semaine de l'ASSE
keyboard_arrow_down Commentaires (6) keyboard_arrow_down