Monsoreau s'est senti trahi par Galtier

Anciens Verts | Publié le par Tibo | 14 commentaires
Lors de son passage sur le plateau de l'émission "Le Vestiaire" sur SFR Sport, Sylvain Monsoreau a longuement évoqué sa relation avec Christophe Galtier, évoquant ce qu'il a ressenti comme une trahison venant de l'actuel entraîneur de l'ASSE. 

"Pendant trois ans, on était proche avec Christophe Galtier, parce que moi j'ai aussi eu des petits soucis dans ma vie privée, qui ont fait que je n'ai pas pu trop jouer durant un an et demi à Saint-Etienne. C'est vrai que Christophe, en tant qu'adjoint était très proche de moi parce qu'il a compris la situation. On a eu beaucoup de contacts extra-sportifs, on discutait de choses n'ayant rien à voir avec le foot. Moi, dans ma reconstruction par rapport à ce que j'avais vécu, ça m'a fait du bien, c'est quelqu'un qui a compté à un moment donné. 
Par ce biais là, j'ai réussi lorsqu'il est devenu entraîneur, à me reconditionner en tant que joueur de football, à revenir et à faire une saison complète avec Saint-Etienne en 2010-2011. J'ai vraiment pris du plaisir à retrouver mon métier, à reprendre le ballon. Ça m'a fait du bien dans ma vie privée. 

Après, en retombant dans cet été là (mise à l'écart...), c'est comme si on m'avait replongé dans un gouffre. J'ai perdu une personne dans ma vie, dans un accident de voiture, dans des conditions tragiques et le fait d'avoir retrouvé mon quotidien de footballeur, ça m'avait vraiment fait du bien, c'était comme une seconde jeunesse dans mon métier. Le fait de me mettre à l'écart à ce moment là, ça m'a vraiment replongé. 
Là où j'en ai voulu à Christophe, ce n'est même pas dans le choix sportif. Je n'ai pas compris pourquoi il nous faisait ça, c'était gratuit. Pour moi, c'était faire du mal à quelqu'un gratuitement. Parce que d'une part je pensais avoir une relation particulière avec lui, via notre vécu. Le fait de vivre ça durant un an, cette personne avec qui j'avais plaisir à parler, échanger, disparaissait complètement, je n'étais plus son problème. Il n'y avait plus cette relation là. 

Un jour il y a eu un match à Troyes, un Troyes - Saint-Etienne. Il est venu me parler : "Sylvain comment tu vas...", comme si il ne s'était rien passé. Ça m'a choqué."
Article plus récent chevron_right
Bryan Dabo a répondu aux questions des supporters
chevron_left Article plus ancien
Flash : seulement 4 forfaits ce week-end
keyboard_arrow_down Commentaires (14) keyboard_arrow_down