Mollo : "Ah j'ai souffert devant le Derby !"

Anciens Verts | Publié le | 23 commentaires

78. C'est le nombre de matchs joués par Yohan Mollo avec l'ASSE. Désormais âgé de 31 ans, l'ailier qui évolue au Panathinaïkos nous a accordé quelques minutes pour discuter de son actualité et surtout parler des Verts, pour qui son amour est toujours fort.

Bonjour Yohan ! Comment se passe votre début de saison au Panathinaïkos ?

J'ai fait une préparation où le directeur sportif ne comptait pas sur moi et avait une nouvelle politique. Là il vient d'être viré, il y a un nouveau coach et il m'a donné ma chance. En trois matchs j'ai fait deux entrées et le dernier j'ai joué titulaire, 90 minutes, mais j'ai malheureusement pris un carton rouge. Mais bon, maintenant ça se passe bien. 


Le maillot est toujours vert... Ça nous rappelle de bons souvenirs. Vous gardez quoi de l'ASSE ?

Ce sera toujours une équipe qui restera dans mon coeur. Je pense que j'en parlerai toute ma vie parce que ce que j'ai vécu là-bas, ce que les gens m'ont donné comme amour... Je n'ai que des ondes positives vis-à-vis de ce club. Honnêtement ça a été le meilleur moment de ma carrière. 


Récemment, avec le #Cbonchuvert, vous reveniez sur votre adaptation rapide dans le Forez. Ça a tout de suite collé entre vous et le club ?

Quand tu arrives dans un club comme ça il y a une certaine exigence. Moi j'ai toujours aimé cette adrénaline, ça m'a toujours motivé. De jouer pour un club aussi grand c'était un honneur pour moi, ça a représenté énormément. 


Vous sentez encore l'amour des supporters stéphanois ?

Totalement. J'ai vu à travers les années que les gens ne m'oubliaient pas. Quand tu gagnes un titre, on ne t'oublie pas. C'est là où je me suis rendu compte de l'importance de cette Coupe de la Ligue. Ce sont des supporters qui connaissent le football. À partir du moment où l'on montre un certain respect, une volonté pour la maillot, c'est réciproque. 


Vous êtes toujours en contact avec vos coéquipiers de l'époque ?

Oui toujours. Ce sont des personnes avec un grand coeur, qui, avant d'être de super joueurs, sont de belles personnes. 


Vous auriez aimé revenir à l'ASSE ces dernières années ?

Franchement ça aurait été un rêve pour moi, je ne vais pas vous mentir. Mais après la politique a changé. Aujourd'hui, avoir des joueurs d'expérience, ce n'est plus la priorité du club. 


Vous suivez toujours les Verts ? Vous regardez leurs matchs ?

Ah j'ai souffert devant le Derby ! Mais franchement il y avait un bon état d'esprit, ça s'est joué sur des petits détails. C'était une belle rencontre. Dommage pour cette défaite.


Vous êtes inquiet pour eux cette saison ?

Inquiet ? Je ne m'en fais pas. Les jeunes joueurs, s'ils sont entourés d'anciens autour d'eux, ça peut faire un bon mix. Pour le moment la mayonnaise ne prend pas trop... J'espère qu'au fur et à mesure des mois une identité va se profiler et qu'ils vont enchaîner des victoires. 


La plupart de vos coéquipiers de l'époque sont partis désormais... Mais Jessy Moulin est toujours là. On imagine que vous êtes heureux de le voir désormais numéro un ?

Oui. C'est quelqu'un qui a énormément travaillé toute sa vie... Qu'il profite un peu d'être dans la lumière. Je pense que c'est une bonne chose. Il a rongé son frein pendant beaucoup d'années et aujourd'hui il est épanoui. 


On vous reverra dans le Chaudron ?

Totalement ! Je reviendrai. Dans un Kop ? Ah je ne sais pas ! Mais ce sera avec plaisir. Je n'ai que des bonnes vibrations envers cette ville, ces gens. Jouer dans cette équipe, c'était vraiment un honneur.


10€ sur ZEbet avec le code EVECT10 10€ sur ZEbet avec le code EVECT10

10€ offerts, sans sortir la carte bleue sur ZEbet avec le code EVECT10 !

keyboard_arrow_down Commentaires (23) keyboard_arrow_down