Mickaël Pontal : « Abi va rapidement franchir des paliers »

Pros  #FCGBASSE   | Publié le par Evect | 9 commentaires


Ex-entraîneur des U17 stéphanois, et désormais technicien de l'US Feurs en R1, Mickaël Pontal revient sur le succès étriqué des Verts à Bordeaux.

« Dans un premier temps, on retient les trois points à l'extérieur pour valider une troisième victoire d'affilée. Maintenant, il faut reconnaître que c'est le hold-up parfait, les Verts n'ayant cadré que deux tirs. C'est un scénario positif, d'autant qu'il se répète pour la deuxième fois. Il y a donc la victoire au bout qui fait du bien sur le plan mental, et au niveau du classement, mais on peut s'interroger sur le contenu. La maîtrise collective peut être bien meilleure face à une équipe de Bordeaux, qui, finalement, nous a été supérieure dans ce domaine.
On est dans une phase où un nouveau coach expérimenté et rigoureux vient d'arriver. Souvent, cela responsabilise les garçons, et les oblige à se remettre en question. Par exemple, à Toulouse, Kombouaré arrive tout juste, et ils battent Lille. Je ne pense pas que ce soit les coachs qui ont changé les joueurs immédiatement. En revanche, la rigueur de Claude Puel a pu contaminer certains joueurs. Ça passe aussi par des matchs comme celui-là pour pouvoir engranger de la confiance, et ensuite être mieux dans le contenu. Il aspire, de toute façon, à avoir une équipe qui maîtrise plus son sujet que ce ne fut le cas contre Bordeaux.

« C'est peut-être un choix fort »

Il y a tout de même du positif sur la rencontre. Déjà, Ruffier a confirmé son niveau, Saliba a montré toutes ses qualités, et ce pourquoi Arsenal l'a recruté. Le petit Fofana, et le petit Abi, sont deux garçons qui représentent l'avenir de Saint-Etienne, et vont pousser les anciens à rester plus compétitifs. Ces deux-là sont performants. J'ai pu entraîner Charles en U16, il a un profil différent de Beric et Diony. Il a la tête sur les épaules, va vite, est puissant. Il lui reste encore à progresser dos au jeu, car il a le gabarit pour, et à la finition, mais son profil est très intéressant. Si Puel l'a lancé dans le derby, et confirmé à Bordeaux, c'est qu'il va en faire sans doute un titulaire en puissance, en le mettant dans les meilleures conditions. Avec le temps de jeu qu'il aura, il va rapidement franchir des paliers.
Concernant la sortie de Perrin, c'est peut-être un choix fort, mais à mon avis, c'est surtout lié à son carton jaune, et au fait qu'il ne soit pas passé loin du rouge en fin de première. Fofana peut aussi se faire expulser en seconde période d'ailleurs. Le coach a surtout essayé de limiter la casse, et c'est tombé sur Loïc.

« Un succès validerait totalement la venue de Puel »

Devant, c'est le domaine où Claude Puel a beaucoup de boulot. En football, le plus dur, c'est d'être performant dans ce secteur. Il y a des garçons comme Khazri qui doivent faire mieux. Est-ce que ce système est utilisé par défaut, ou va-t-il le conserver ? Personnellement, je pense qu'il va évoluer. Dans l'immédiat, il est allé à l'essentiel pour avoir des résultats. Mais dans un second temps, il ira chercher plus de rigueur avec une autre formule, et avoir une équipe plus joueuse aussi. Ce n'est que mon ressenti, mais il ne me semble pas qu'il soit adepte d'une défense à cinq. Parmi les équipes qu'il a eues, il a souvent joué à quatre derrière.
Maintenant, il y a le match de Coupe d'Europe qui arrive vite et tombe au bon moment. Le groupe est bien avec les résultats récents en championnat. Un succès jeudi validerait totalement la venue de Puel, et donnerait un peu plus d'allant pour la suite. »
keyboard_arrow_down Commentaires (9) keyboard_arrow_down