Mercato : Un ancien de l'ASSE a proposé deux fois ses services au club

Anciens Verts | Publié le par Joris | 8 commentaires
Le débrief de #ASSEFCGB
France Bleu Saint-Étienne Loire 👇 👉
Direct
France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors qu'il était encore entraîneur de l'AS Saint-Étienne, Laurent Batlles a reçu deux fois la proposition d'un de ses anciens coéquipiers chez les Verts pour venir renforcer son groupe. À deux reprises, l'ASSE a refusé l'offre. 

Après la relégation en Ligue 2, l'AS Saint-Étienne a dû reconstruire puisque la plupart de l'effectif était en fin de contrat. Pour ce faire, la direction sportive stéphanoise a décidé de faire confiance aux anciens stéphanois : Laurent Batlles a été nommé entraineur tandis que Léo Pétrot et Dylan Chambost ont effectué leur retour au club. 

Un autre ancien du club se serait bien vu effectuer un come-back. Comme il l'a confié à Franck Talluto du Podcast Dessous de Vert, Loris Néry a en effet par deux fois proposé ses services à Loïc Perrin et Laurent Batlles, ses deux anciens coéquipiers à l'AS Saint-Étienne. Des propositions déclinées par le club stéphanois : "Je leur ai proposé deux fois mes services : quand ils sont descendus en Ligue 2, juste avant que je prolonge avec Grenoble et en sachant qu’avec Grenoble ça allait se terminer (l'été dernier, ndlr). Ayant joué avec Loïc (Perrin) et Laurent (Batlles) je les ai contacté en leur disant que pour moi c’était le rêve, que la boucle aurait été bouclée et que je pouvais dépanner. Je ne demandais aucune garantie, ni au niveau salaire, ni au niveau temps de jeu. Je demandais juste à faire partie de l’aventure de l’ASSE. Je pense que j’aurais pu apporter, pas forcément sportivement mais au moins dans mon expérience. Ils venaient de descendre en Ligue 2, un championnat que pas mal de joueurs ne connaissaient pas. La première partie de saison a été compliquée. Je pense que j’aurais pu apporter certaines choses, maintenant ça ne s’est pas fait, c’est comme ça. C’est que ça ne devait pas se faire. C’est dommage, j’aurais aimé clôturer ma carrière à l’ASSE, ça aurait été un joli petit clin d’œil. (...) J’ai eu une réponse comme quoi ça ne pouvait pas se faire. Ils ne donnaient pas suite à ma demande parce qu’ils avaient d’autres profils en tête."

Pour Loris Néry, la Ligue 2 est un championnat très compliqué et les clubs qui veulent s'en sortir doivent avoir dans leurs rangs des joueurs qui connaissent ce niveau-là : "C’est un championnat très compliqué. On le voit, tout le monde peut gagner tout le monde, il n’y a pas forcément comme en Ligue 1, des grosses écuries où il n’y aura pas de doutes sur certains matchs. Là vraiment, celui qui arrive à me faire un combiné sept sur sept sur les matchs de Ligue 2, je lui sers la pince parce qu’il y a trop de surprises. On voit Laval et Pau qui sont en haut alors qu’en début de saison on ne s’y attendait pas. Il faut connaître ce championnat, il ne faut pas faire n’importe quoi en prenant des mecs qui ne le connaissent pas. Tout bêtement : Valenciennes a fait l’erreur de laisser les clés à des étrangers qui ne connaissent pas la Ligue 2. On voit ce que ça donne aujourd’hui, je pense que ça va être très compliqué pour qu’ils se sauvent. Lens en a fait les frais une année aussi où ils avaient joué le maintien."


Retrouvez l'intégralité du Podcast en cliquant ici. 

keyboard_arrow_down Commentaires (8) keyboard_arrow_down