Mercato : "Ben Romdhane reste un pari pour l'ASSE"

Mercato | Publié le par Tibo | 13 commentaires

Le nom de Mohamed Ali Ben Romdhane (21 ans) a fait son apparition hier via l'Equipe. Le milieu de terrain tunisien reste inconnu en dehors des frontières de son pays, nous avons donc interrogé le site Tunisie-Foot pour en savoir plus sur cette piste. 

Déjà, quel genre de milieu de terrain est Mohamed Ali Ben Romdhane ? Quel est son profil ?
Mohamed Ali a été formé à l’Espérance Sportive de Tunis qui est un des top clubs du continent africain (quadruple vainqueur de la Champions League). Il a d’abord joué en attaque avant d’être replacé au milieu du terrain notamment en rejoignant les séniors. C’est un joueur athlétique, de grande taille, mais jouant dans un championnat pas forcement compétitif avec seulement 26 journées de championnat. Il est bon techniquement avec une bonne conduite de balle. Il est de nature à savoir ce qu’il veut et donc avec l’étoffe d’un futur meneur. Il doit progresser sur la vision du jeu mais possède déjà un potentiel à encadrer et à faire grandir.


Sa situation contractuelle a été un peu particulière avec l’Espérance. Est-ce qu’il est possible de nous expliquer ce qu’il s’est passé ?
Il a été approché par Nîmes et vu le refus de son club de le libérer (offre jugée basse). Il a exprimé sa volonté de partir vue l’opportunité qui se présentait à lui mais le club ne l’entendait pas de cette oreille, ce qui lui aura valu d’être placardisé. Il a activé une option qui lui permet de racheter la dernière période de son contrat. Chose faite en juillet dernier.

À côté de son club, il est désormais international tunisien. Il est perçu comme le futur de la sélection chez vous ?
Il n’a pas encore suffisamment confirmé pour que son aura dépasse les fans de son club. Il reste un bon potentiel mais n’est pas encore considéré par le public sportif comme un futur pilier de la sélection. Toutefois les sélectionneurs et notamment Adel Sellimi en disent beaucoup de bien.

Est-ce que vous le voyez réussir en Europe, plus particulièrement en France et si ça se confirme à l’ASSE ?
Tout dépend de l’accompagnement qu’il aura à la fois dans le club mais aussi au niveau de son entourage. Le joueur tunisien généralement, par manque de compétitivité du championnat a besoin d’un temps d’acclimatation important avant qu’il performe. Or dans des clubs de 1er niveau, l’attente est forte et rapide. Elle a vocation à mettre la pression sur le joueur qui passe d’un contexte où il est choyé adulé à celui où il est pointé. Il doit donc avoir un mental pour pouvoir réussir dans un club comme l’ASSE plus que l’aspect sportif lui-même qui conviendra au jeu des verts. Sa prise de position vis-à-vis de son club sa façon d’aborder ses matchs laisse croire qu’il sera probablement capable de bien s’intégrer et répondre aux exigences de la Ligue 1. Mais ça reste un pari pour l’ASSE.


Tunisie-Foot a réalisé récemment un portrait du joueur, que vous pouvez retrouver en cliquant-ici

Article plus récent chevron_right
Cabella flambe en Ligue des Champions
chevron_left Article plus ancien
Adil Aouchiche dans l'équipe type des fans
keyboard_arrow_down Commentaires (13) keyboard_arrow_down