Mercato : l'ASSE contrainte de s'adapter

Mercato | Publié le par Tibo | 49 commentaires
Face à l'explosion du marché des transferts et des sommes investies, l'AS Saint-Etienne n'a d'autre choix que de s'adapter et de se tourner vers des marchés moins onéreux. Cette nouvelle stratégie expliquée dans les colonnes de l'Equipe par Dominique Rocheteau a vu ses premiers effets cet été, avec un recrutement effectué en Ecosse, en Grèce notamment :

"Le marché a beaucoup changé. Il est désormais très difficile d'aller chercher un jeune Français. Il faut vraiment anticiper en amont, même en Ligue 2. Les meilleurs s'exportent de plus en plus à l'étranger. Lys Mousset (21 ans) par exemple, avait joué à peine une saison au Havre quand il est parti à Bournemouth pour 7.3M€. Tanguy Ndombélé, il aurait fallu aller le chercher il y a quelques années en région Parisienne. Nous sommes contraints de tenter des coups pas chers."

Autre facteur important, l'adaptation des joueurs étrangers, le directeur sportif des Verts reconnaît des difficultés par le passé : "leur adaptation a été un soucis depuis deux ou trois ans." Pour y remédier, l'ASSE doit mettre en place une structure permettant de s'occuper de A à Z des étrangers. 
Article plus récent chevron_right
Selnaes impuissant face à l'Allemagne
chevron_left Article plus ancien
Dabo : "Il a un QI football très développé"
keyboard_arrow_down Commentaires (49) keyboard_arrow_down