Mercato : Deux ans à l'ASSE et plus si affinités ?

Pros | Publié le par Paul. R | 28 commentaires
🎙Le debrief' du match à 18h !
France Bleu Saint-Étienne Loire 👇 👉
Direct
France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est le contrat type du côté de l'ASSE et de ses recrues depuis le début du mercato : deux ans et une saison supplémentaire en option en cas de montée en première division. 

Laurent Batlles ne cesse de le répéter en conférence de presse, son projet porte sur les deux prochaines saisons. S'il ne ferme pas la porte à une remontée immédiate dans l'élite, le technicien stéphanois veut procéder par paliers afin de faire progresser son nouvel effectif et développer son projet de jeu chez les Verts.


Dans cet esprit, l'ASSE et son trio de dirigeants, Jean-François Soucasse, Samuel Rustem et Loïc Perrin accompagnent la construction de la nouvelle équipe de Batlles le temps de son projet. Un contrat type semble se dégager dans ce début de mercato : deux ans et une année en option si les Stéphanois se hissent en L1. Un bail similaire à celui du coach Batlles, sous contrat jusqu'en 2024 et qui possède également une option pour poursuivre avec l'ASSE.


Si Mathieu Cafaro prêté avec option d'achat n'est pas (encore) dans cette situation contractuelle, Dylan Chambost, Victor Lobry, Jimmy Giraudon ont tous signé pour les deux prochaines saisons avec l'ASSE. Tous possèdent une année en option si le club remonte en L1. Il devrait en être de même pour Lenny Pintor, prochaine recrue des Verts dont la durée du contrat serait également la même selon nos informations. Seul Anthony Briançon qui avait donné son accord avant la fin de la saison dernière possède un contrat jusqu'en juin 2025. 


Si l'effectif professionnel doit encore évoluer avec le départ de quelques gros salaires et l'arrivée potentielle d'encore au moins 3 joueurs (deux attaquants et un latéral), l'idée reste d'avoir un effectif "cadre" composé d'une grosse quinzaine de joueurs. Le groupe sera ensuite alimenté par des joueurs du centre de formation. À ce sujet, Laurent Batlles rappelait en conférence de presse qu'encore quatre casiers dans le vestiaire professionnel étaient à prendre d'ici la fin du mercato : "Il y en a quatre (casiers), pour l’instant ils sont toujours vides. Mais je pense qu’ils seront libres jusqu’au premier septembre. Je vais attendre de voir quel groupe on aura au premier septembre pour pouvoir faire des choix par rapport aux jeunes. Il me paraît un peu prématuré de pouvoir faire entrer du monde maintenant, ils ont des choses encore à prouver, il faut que je vois encore certaines choses. Mais pour autant, je ferai des choix un peu plus tard."


Article plus récent chevron_right
Moravčík : "Sans les supporters, le foot n'est rien"
chevron_left Article plus ancien
J7 : L'ASSE encore en prime time sur beIN Sports
keyboard_arrow_down Commentaires (28) keyboard_arrow_down