Mercato : Des départs, mais à quel prix ?

Mercato | Publié le par Paul | 76 commentaires

Claude Puel a fait savoir à certains de ses joueurs cadres qu'ils ne seraient pas retenus cet été. En invitant même quelques uns d'entre-eux à trouver un challenge et du temps de jeu hors du Forez. C'est le cas de Ryad Boudebouz, Yann M'Vila ou encore Wahbi Khazri. 

Ryad Boudebouz : Transféré pour 3,5 millions d'euros l'été dernier en provenance du Bétis, celui qui devait remplacer Rémy Cabella a alterné le bon et le moins bon cette saison. Décisif lors des deux rencontres marquantes de l'année (le Derby et la demi-finale de CDF), il est l'un des joueurs les mieux payés du vestiaire avec 190 000 euros bruts mensuels. Si Bordeaux s'est manifesté, l'arrivée du duo Gasset-Printant à la tête du club pourrait accélérer le dossier.

Valeur marchande estimée : Entre 2 et 4 M€ selon l'observatoire du football.*


Yann M'Vila : Le maestro aura marqué de son empreinte ses premières saisons avec les Verts. Efficace et élégant balle au pied, son association avec Ole Selnaes a propulsé le milieu de terrain stéphanois à un très haut niveau, celui qu'on lui connaissait en équipe de France. Plus en difficulté depuis le départ du Norvégien, à l'image de l'équipe, M'Vila reste un joueur sur lequel le club est régulièrement sollicité. Avec 4 millions d’euros bruts de salaire annuel, l'état major stéphanois pourrait reconsidérer les offres arrivant sur le bureau de la direction. Arrivé libre en janvier 2018 en provenance de Kazan, M'Vila dispose d'une clause lui accordant un pourcentage sur le montant de son transfert en cas de départ du club.

Valeur marchande estimée : Entre 4 et 7 M€ selon l'observatoire du football.*


Wahbi Kahzri : Tonitruant lors de sa première saison avec les Verts, Wahbi Khazri a connu une année plus délicate. Recruté pour plus de 7 millions d'euros par les Stéphanois, il aurait un bon de sortie à faible coût de la part de son entraineur. 

Valeur marchande estimée : Entre 10 et 15 M€ selon l'observatoire du football.*


Stéphane Ruffier : C'est le dossier chaud du côté de L'Etrat depuis mars. Alors qu'ils ne se parlent plus avec Claude Puel et après une décennie dans les cages stéphanoises, Ruffier ne devrait plus porter le maillot vert. Eindhoven, Montpellier, Galatasaray se seraient renseignés auprès du gardien, sans que celui ci ne donne suite à ces sollicitations. Avec 2,16 M€ bruts de revenu annuel, il fait lui aussi parti des gros salaires dont le club voudrait se débarrasser. Reste à savoir si Ruffier est lui, disposé à quitter le club dans ces conditions.

Valeur marchande estimée : Entre 2 et 4 M€ selon l'observatoire du football.*


Loïs Diony : L'histoire retiendra qu'il est à ce jour le transfert le plus cher de l'histoire du club. Un fardeau que traine Loïs Diony depuis son premier jour en Vert. Rapidement pris en grippe pour son inefficacité, il s'est totalement coupé du club qui souhaite son départ à chaque mercato depuis son arrivée. Compliqué de rebondir ailleurs pour un joueur qui ne joue que trop peu depuis 3 saisons. Avec 90 000 euros bruts de salaire mensuel, il fait également parti des joueurs qui ne seront pas retenu cet été, rien de bien nouveau pour l'ancien attaquant dijonnais. 

Valeur marchande estimée : Entre 2 et 4 M€ selon l'observatoire du football.*


*Les valeurs marchandes estimées résultent d'un algorithme de calcul. Elles ne représentent en rien la réalité du marché des transferts.


Ton premier pari remboursé jusqu'à 100€ :
Article plus récent chevron_right
Mbappé pas rancunier avec Perrin
chevron_left Article plus ancien
Le départ en stage repoussé
keyboard_arrow_down Commentaires (76) keyboard_arrow_down