Ménès : "Le huis clos a empêché des milliers de personnes de s'emmerder"

Pros  #ASSESR   | Publié le par Tibo | 33 commentaires
Pierre Ménès a ironiquement salué le déroulement du match à huis clos entre Saint-Etienne et Rennes. Cette sanction permettant à des milliers de personnes de ne pas assister à un match soporifique. Il s'est également exprimé sur la sanction en elle-même, appelant à trouver des solutions pour apaiser les relations entre les supporters, la Préfecture et la LFP. 

"À 17 heures, il y a également eu un match à huis-clos, le premier de l'histoire à Geoffroy-Guichard. Ça a empêché des milliers de personnes de s'emmerder à voir un match aussi faible dans lequel on ne retiendra que les deux buts. Beric a bien coupé un centre de Hamouma et Mexer a égalisé de la tête sur un corner de Gourcuff. Voilà, j'ai à peu près tout dit concernant le terrain.

Dans les tribunes, la rencontre a été interrompue un gros quart d'heure parce que les Ultras de Saint-Etienne ont pénétré dans l'enceinte en passant par le musée du club. Ils ont voulu protester contre ce huis-clos, ce qui devrait valoir de nouvelles sanctions aux Stéphanois. Je peux comprendre la colère des supporters - qui doivent trouver la décision un peu disproportionnée - mais ils risquent encore une fois de pénaliser leur club. Il va falloir qu'on trouve des solutions pour apaiser les rapports entre supporters, préfecture et Ligue parce que ça ne peut plus durer. Mais il est évident qu'après Lyon - Besiktas et surtout après les incidents de Furiani, les autorités publiques ne vont pas lâcher du lest concernant les déplacements. Et c'est bien dommage."
keyboard_arrow_down Commentaires (33) keyboard_arrow_down