Malcuit lucide sur sa première saison

Pros | Publié le par Tibo | 8 commentaires
A 25 ans, Kevin Malcuit s'impose enfin en Ligue 1, à Saint-Etienne. Celui qui avait été conseillé par Pierre-Emerick Aubameyang avant de signer à l'ASSE a beaucoup progressé cette saison, au point d'être parfois considéré comme la révélation de ce début de saison. Sur le site de 20 Minutes, il revient sur sa première saison mitigée : 

"Disons que je suis arrivé un peu blessé dans un nouveau groupe. Il fallait que je prenne mes repères. C’était plus une année d’apprentissage pour moi. J’avais beaucoup de lacunes au niveau de la tactique et de la concentration. En Ligue 2 (à Niort de 2014 à 2015), ça passait, mais pas en Ligue 1. Le National et la L2 sont beaucoup basés sur le physique. En L1, le mental est très important."

Avec le recul, Malcuit est conscient d'avoir commis des erreurs : "Surtout en prenant des cartons bêtes (deux expulsions à Monaco et à Nice). Je jouais peu donc je voulais tellement me montrer et faire de bonnes choses… Je manquais d’expérience et je me suis fait avoir par les adversaires. En me mettant tout seul une pression, j’ai pénalisé le groupe." explique t-il avant d'évoquer aussi sa mauvaise gestion des matchs sur le plan physique : "Au début, je me disais que je pourrais compenser tous les coups grâce à ma vitesse, comme en Ligue 2 et en National où je n’étais pas net sur mon positionnement. Mais à ce niveau, j’ai pu me faire avoir. J’ai compris qu’être bien placé permettait de récupérer davantage sur le terrain. La saison passée, je faisais tout à 2.000 à l’heure. J’étais un foufou toujours au taquet. Et puis après 30 minutes dans un match, j’étais parfois « carbo »."

Malgré cela, le joueur formé à l'AS Monaco n'a jamais songé à quitter Saint-Etienne cet été : "Je suis un battant. Je ne lâche rien. J’ai envie de réussir ici et je m’en donnerai tous les moyens. Je n’ai jamais eu de problème avec le coach. Peut-être voulait-il que je m’adapte doucement au groupe et à la Ligue 1. Même si ça m’a énervé, je me dis avec du recul que ça m’a aidé. Cette année, je me sens plus à l’aise."
Article plus récent chevron_right
Tannane au repos avec le Maroc
chevron_left Article plus ancien
Illunga révèle une embrouille Antonetti / Caiazzo
keyboard_arrow_down Commentaires (8) keyboard_arrow_down