Lucas Gourna-Douath, meneur charismatique

Formation | Publié le par Faustine | 11 commentaires

Comme Yanis Lhery ou encore Yvann Bonnemain, Lucas Gourna-Douath fait partie des six joueurs nés en 2003 d’ores et déjà surclassés en U17N avec la génération 2002. International français U16, le natif de Villeneuve-Saint-Georges s’impose comme l’un des forts potentiels du centre de formation stéphanois. 


Scout pour l’ASSE pendant treize ans sur Paris, Ludovic Paradinas a longtemps évolué aux côtés de Gérard Fernandez, responsable du recrutement des jeunes du club. Le recruteur, à l’origine des venues d’Emmanuel Rivière, Allan Saint-Maximin, Jonathan Bamba, Ronaël Pierre-Gabriel ou encore William Saliba a contribué à la signature de Lucas Gourna-Douath en 2015 : “Concernant Lucas, plusieurs sources m’avaient alertées à son sujet. Après l’avoir supervisé, j’ai demandé à Jean Claude Anquetil, qui travaillait avec moi sur Paris, de venir le voir. Nous étions tous deux d’accord et Lucas est descendu rapidement sur Saint-Etienne. Après deux stages et un tournoi, le club a validé son arrivée au club.”  

Lucas Gourna-Douath, en 2015, lors de sa mise à l’essai à l’ASSE 

Avant ça, après avoir débuté à l’AS Lieusaint, Lucas Gourna-Douath a passé près de cinq saisons sous les couleurs de l’US Sénart-Moissy. Son dernier coach à l’USM, Mark, raconte : “Il est arrivé au club en U10. J'étais à l'époque sur les U15 et lui était en U13 régional. À partir du mois de janvier, il a été surclassé avec moi et a donc fini la saison en U15. L'année d'après, il a fait partie de l'équipe qui termine championne de U15 DHR. Dans le même temps, il était au pôle espoir de Reims (le même que Jonathan Bamba ndlr).” Ses qualités ? “Lucas, c'est d’abord un mental, un meneur. Pour moi c'est un 6 ou un relayeur. Il doit continuer à travailler et se canaliser pour être très bon dans la mission qui lui est confiée. C'est un joueur qui met beaucoup d’impact et qui est capable d’aller très vite vers l’avant... Qu’il ait le brassard en sélection ne m’étonne pas. Lucas a du charisme et dégage une grande confiance en lui qu’il essaie de transmettre aux autres.” selon Ludovic Paradinas. Un avis partagé par Mark, son ancien éducateur : “Ses qualités à l’époque ? Sa vision du jeu, son jeu long et sa détermination. Avec moi, il devait progresser sur son travail défensif et son volume de jeu. Il évoluait à l'époque au poste de milieu relayeur, mais je pensais qu'il finirait en défense centrale plus tard vu ses problèmes pour rester juste dos au jeu ou sous pression. Il n'en n'était pas convaincu, sans être fermé à l'idée. Mais le paradoxe, c'est que maintenant qu'il semble s'être fait à cette idée et après l'avoir vu à ce poste au tournoi du Val-de-Marne, je n'en suis plus convaincu. Surpris par sa progression ? Oui et non. Il peut renvoyer une image qui n'est pas forcément en adéquation avec ce qu'il est vraiment, mais c'est un leader naturel avec un gros potentiel. C'est à lui de se fixer des objectifs et de faire en sorte de les atteindre. C'est un compétiteur, je ne suis pas étonné."

Né en 2003, Lucas Gourna-Douath a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'éclore au plus haut-niveau. Mais pour Ludovic Paradinas : "Il a les bases, à lui de travailler pour devenir un très bon joueur... J’y crois beaucoup." Espérons que l'ancien scout ait vu aussi juste qu'avec certains de ses anciens poulains.  
Photo de Lucas Gourna-douath
chevron_right Voir la fiche de Lucas Gourna-douath
keyboard_arrow_down Commentaires (11) keyboard_arrow_down