Les Verts feront-ils pire qu'en 2017 ?

Pros | Publié le | 25 commentaires

Douloureux, difficile... Les mots pouvant résumer le premier quart de saison des Verts n'inspirent rien de bon. Il faut dire que dans un passé très récent, l'ASSE n'a même pas fait pire après 11 journées.

Dans le Forez, ces dernières années, début de saison rime rarement avec bons moments. Quand on évoque des premières parties d'exercice compliquées, il est même facile de se remémorer trois saisons récentes malheureusement marquantes : la 2017-2018 sous les ordres d'Oscar Garcia puis Julien Sablé, la 2019-2020 débutée par Ghislain Printant puis poursuivie par Claude Puel et enfin celle qui fait actuellement le malheur du Peuple Vert, 2020-2021


Après onze journées, l'exercice réalisé en ce moment par les Verts n'a pourtant pas d'équivalent en termes de résultats négatifs. Avec sept défaites, l'ASSE fait bien pire qu'en 2017 (3 défaites) et 2019 (4 défaites). Le club du Forez prend également bien plus de buts : 19 contre 10 en 2017 et 15 en 2019 et en inscrit moins qu'il y a trois ans : 11 contre 13 avec Oscar Garcia. Enfin, d'un point de vu comptable, avec dix petites unités, on est loin des bilans de 2017 (18 points à la J11) et 2019 (15 points à la J11).


À huit journées de la fin de la phase aller, Sainté devra prendre 11 points pour faire mieux qu'en 2017 où la crise avait surtout couvée en décembre et surtout 15 points pour faire aussi bien que la saison dernière. Pour rappel, l'ASSE affrontera Lille, Dijon, Angers, Bordeaux, Nîmes, Monaco, Paris et Reims dans les prochaines semaines. Sur la phase aller en 2019, l'ASSE avait pris 12 points face à ces mêmes adversaires. Elle devra faire aussi bien cette année pour éviter de boucler la première phase dans la zone rouge de la Ligue 1.


Satin Anti-Lyonnais disponible
Article plus récent chevron_right
Yahia reprend du service Ă  Lens
keyboard_arrow_down Commentaires (25) keyboard_arrow_down