Les supporters dénoncent une dictature de la Ligue

Pros     | Publié le par Tibo | 36 commentaires
Les supporters des verts auraient pu finalement se rendre au Stade de Gerland, c'était en tout cas l'objectif des groupes Ultras afin de mettre dans l'embarras la LFP qui s'octroie des droits qu'elle n'a pas. 

« Nous avons pris la décision de partir après avoir appris que l’OL avait vendu nos places avec l’aval de la Ligue. De quel droit ? Sur quel point juridique s’appuient ses dirigeants ? Ils avaient déjà ramené le nombre de place à 600 alors qu’on a droit à 5 % de la capacité du stade, ils exigeaient des cartes d’identité et ils ont anticipé notre boycott. C’est une dictature de la Ligue » expliquent Tom des Green Angels et Ben des Magic Fans dans les colonnes du Progrès.

 "La Ligue s’est arrogée plus de pouvoirs que le Préfet"

Les groupes ont reçu le soutien du club et de Roland Romeyer qui en dit un peu plus sur cette décision de la Ligue : 
« Je ne veux pas envenimer la polémique mais la Ligue a fait preuve d’un manque de professionnalisme. À 10 h 40, ce dimanche, Frédéric Thiriez m’a appelé pour me demander de rendre les 600 places. À 11 h 30, il y a eu une réunion de la commission d’organisation du match et à 13 h 54, on recevait un mail nous informant de la décision du Comité stratégique des stades de son accord pour la commercialisation de ces places. Il est composé de 12 membres et deux seuls ont été consultés, alors que cela ne relève même pas de sa compétence.
On ne va pas en rester là. C’est inadmissible. La Ligue s’est arrogée plus de pouvoirs que le Préfet. C’est sans précédent. Si l’affaire traîne depuis trois semaines, c’est parce que, jusqu’au bout, nous avons voulu convaincre nos supporters de faire le déplacement. Nous leur avons même offert les places pour les convaincre. » 
Article plus récent chevron_right
Les Stéphanoises laissent filer des points
chevron_left Article plus ancien
Aulas l'ouvre encore ! (bis repetita)
keyboard_arrow_down Commentaires (36) keyboard_arrow_down