Les Strasbourgeois avaient la tête ailleurs

Pros     | Publié le par Tibo | 18 commentaires
L'entrée en matière fut difficile pour les amateurs de l'Olympique Strasbourg, qui n'ont finalement jamais eu le temps de croire en l'exploit. La faute à une adaptation difficile à des conditions différentes, comme l'a confié Brahim Latreche, au Progrès :

"On n'a pas l'habitude de jouer avec autant de supporters, presque 10 000. Franchement, c'était impressionnant. Les dix premières minutes, ma tête était ailleurs. On a subi le jeu le temps de s'habituer au terrain et à l'ambiance. Ça restera un très bon souvenir."

Dans les colonnes de l'Equipe, le latéral droit de l'Olympique met en avant la gentillesse de Wahbi Khazri : "Il était vraiment cool avec nous. Plusieurs joueurs lui ont demandé son maillot dès la mi-temps. Et puis, sur le coup franc de Cabella (87e), j'étais à son marquage, mais fatigué. Il l'a vu et m'a dit : "Ne t'inquiète pas, je ne bouge pas". Ça, je ne l'oublierai pas."


Profitez de 10€ offerts grâce au code EVECT10 sur ZeBet (sans obligation de dépôt)

keyboard_arrow_down Commentaires (18) keyboard_arrow_down